Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Immeuble à logements dit Maison d'hôtes de passage, puis immeuble de bureaux

Dossier IA64002437 réalisé en 2012

Fiche

Dossiers de synthèse

Voir

Appellations dit Maison d'hôtes de passage
Dénominations immeuble à logements, immeuble de bureaux
Aire d'étude et canton Bassin de Lacq
Adresse Commune : Mourenx
Cadastre : 2015 AO 0103
Précisions

Lors de la création en 1959 du lotissement concerté du Paloumé qui doit loger les cadres de la compagnie Péchiney dans des maisons individuelles, l'entreprise fait construire ce bâtiment collectif alors appelé "Maison d'hôtes de passages". Le but de cet immeuble est de loger quelques ingénieurs et directeurs de passage, en leur offrant des chambres particulières et des espaces communs. Ainsi, dans les plans établis lors de la conception, on compte à l'étage huit chambres avec salle de bain, et au rez-de-chaussée, un salon et une salle à manger dédiés aux ingénieurs, et un salon et une salle à manger dédiés aux directeurs. Après la fermeture de l'usine Péchiney de Noguères en 1991, l'édifice est transformé afin d'accueillir différentes entreprises.

Période(s) Principale : 2e moitié 20e siècle
Dates 1959, daté par source
1991, daté par source
Auteur(s) Auteur : Gravereaux Raymond, architecte, attribution par source

L'édifice a un plan en L, un étage carré et un toit à deux pans couvert en aluminium "Couvral". Au nord, une galerie couverte soutenue par des poteaux métalliques, attenante à l'élévation, permet d'accéder aux trois garages à toit terrasse dont le mur nord est percé de claustras.

Les murs en parpaings de ciment, doublés à l'intérieur d'une paroi en briques creuses, sont recouverts à l'extérieur d'un enduit. En façade sud-est, au rez-de-chaussée, un appareil en moellons équarris, à assises irrégulières, remplace les parpaings et le reste du mur est percé de larges baies vitrées. A l'étage, on compte un balcon et sept fenêtres-bandeau dont les allèges sont revêtues de céramique.

Murs béton parpaing de béton enduit
calcaire marbrier moellon
Toit métal en couverture (?)
Plans plan régulier en L
Étages 1 étage carré
Couvrements
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
terrasse
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée (?)
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine - Maison-Soulard Laetitia