Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hôpital Saint-Jean, puis gendarmerie, actuellement office de tourisme, banque et musée Eugène Le Roy

Dossier IA24001302 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Saint-Jean
Destinations gendarmerie, office de tourisme, banque, musée
Dénominations hôpital
Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère - Montignac
Adresse Commune : Montignac
Adresse : rue du Quatre-Septembre
Cadastre : 1813 D 185 ; 2011 AR 159

L'hôpital de Montignac est mentionné dès 1210, et comprenait déjà une "domus hospitalis" et une "ecclesia" (chapelle) sur un terrain donné par Renaud II de Pons et sa femme Marguerite vers 1191. Vers la fin du XIVe siècle, peut-être à l'emplacement des bâtiments précédents, sont construites au Barry du chef du pont une nouvelle maison hospitalière et une nouvelle chapelle. Lors des guerres de Religion, l'hôpital de Montignac est pillé. En 1663, Anne de Moyssard donne un revenu pour l'établissement de deux sœurs hospitalières sous les ordres du curé de Saint-Pierre de Montignac. L'hôpital n'accueille alors que les pauvres de la paroisse de Brenac. En 1758, l'hôpital est transféré dans l'ancien couvent des Clarisses. L'ancien hôpital abrite la gendarmerie entre 1819 et 1966, date à laquelle il est protégé pour empêcher sa démolition. Il abrite aujourd'hui l'office de tourisme, une banque, ainsi que le musée Eugène Le Roy.

Période(s) Principale : 17e siècle , (?)
Principale : 18e siècle

Situé sur la rive gauche de la Vézère aux franges du "barry" (faubourg) du Chef du Pont, l'hôpital comprend un corps de bâtiment en longueur orienté nord-sud, complété à son extrémité orientale par une église. Le bâtiment est traversé par deux passages ; le passage sud possède encore les deux chambres de sûreté de l'ancienne gendarmerie. La façade orientale ouvre sur la place Léo Magne par six arcades en plein-cintre, surmontées par des fenêtres à plate-bande en arc segmentaire éclairant une coursière qui dessert les salles de l'étage. On accède à cette coursière, qui se prolonge au sud par une partie en pan-de-bois, par un "balet" (un escalier droit extérieur couvert). La façade nord possède au premier étage une fenêtre à plate-bande en arc segmentaire, dont la clé est ornée d'un motif floral. Les fenêtres du premier étage de la façade ouest s'ouvraient autrefois sur les parterres d'un jardin aujourd'hui transformé en parking. Le rez-de-chaussée est dénaturé ; seuls subsistent une porte à linteau délardé en arc segmentaire, un jour ébrasé et une modeste fenêtre rectangulaire à feuillure (pour accueillir des volets extérieurs). Au premier étage, les neuf fenêtres sont du même type que cette dernière, mais à plate-bande en arc segmentaire. Le modeste bâtiment en retour d'équerre au sud abrite au rez-de-chaussée le musée Eugène Le Roy. A l'intérieur, au premier étage, les installations de l'hôpital sont encore visibles : six pièces - sept à l'origine - sont encore dotées de leur cheminée et de leur évier.

Murs calcaire
moellon
pan de bois
Toit tuile plate
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
croupe
Escaliers escalier de distribution extérieur
Protections inscrit MH, 1966/12/08
Précisions sur la protection

façades et toitures : inscription par décret du 8 décembre 1966

Références documentaires

Documents d'archives
  • Montignac. Rapport du Conseil des bâtiments civils, par l’architecte Brignol(s), 25 mai 1819.

    Archives nationales, Paris : F 21/2503, dossier 21, p. 18
  • Centre de documentation, Direction régionale des affaires culturelles d’Aquitaine. Dossier Montignac-sur-Vézère.

    Dossier de protection de l’hôpital Saint-Jean DRAC Aquitaine, Bordeaux
Documents figurés
  • Extrait du plan de la ville et environs de Montignac le Comte, s.d. (vers 1750, avant 1758).

    Archives départementales de la Gironde : 2 Fi 1108
  • Plan cadastral ancien de la commune de Montignac, 1813 (AD Dordogne, 3P3 3210-3228)

    Section D, 1ère feuille, éch. 1/2500, 1813 (3 P 3/3217). Archives départementales de la Dordogne : 3P3 3210-3228
  • Réparations à faire à la caserne de gendarmerie de Montignac, plans du rez-de-chaussée et du premier étage, juin 1819.

    Archives nationales, Paris : F 21 1881, jaquette 0728
  • Plan d'alignement des rues de Montignac, 1835-1836 (AM Montignac).

    1ère feuille Archives municipales, Montignac
  • Dossier Montignac-sur-Vézère.

    Photographies de l’ancien hôpital Saint-Jean, vers 1966-1970. DRAC Aquitaine, Bordeaux
Bibliographie
  • PERGOT, A. "Les origines chrétiennes des hôpitaux, hospices et bureaux de bienfaisances du Périgord". La Semaine religieuse de Périgueux.

    n° 19, 13 mai 1882, p. 289-294 ; n° 20, 20 mai 1882, p. 305-308 ; n° 21, 3 juin 1882, p. 346-349 ; n°22, juillet 1882, p. 359-362.
  • MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. Montignac : impr. d’E. Leymarie, 1938.

    p. 99-103.

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Ferlier Ophélie