Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hameau du Trale

Dossier IA33008533 réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées croix de chemin, puits, chai, cuvage, maison
Dénominations écart
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Lesparre
Adresse Commune : Saint-Seurin-de-Cadourne
Lieu-dit : le Trale
Adresse : route du Trale
Cadastre : 1831 C 1204 à 1261 ; 2014 C

Le hameau "Le Tralle" figure sur les cartes du 18e siècle. Un moulin y est également signalé.

Le plan cadastral de 1831 représente en détail l'implantation du bâti dans le hameau. Est également indiqué au nord le lieu-dit "Au Moulin du Trale". Ce dernier est démoli en 1875, selon les augmentations et diminutions du cadastre.

Le hameau est mentionné dès l'édition de 1850 de l'ouvrage de Cocks et Féret comme lieu de production viticole, avec Figerou aîné qui y produit 45 tonneaux. Dans l'édition de 1868 sont mentionnés Davis, Porge et Caronne produisant entre 8 et 10 tonneaux. Dans l'édition de 1874 apparaît le Château du Maurac appartenant à François Figerou et produisant 110 tonneaux. La production de ce dernier chute à la fin du 19e siècle : elle n'est plus que de 50 tonneaux, alors que H. Gaillard en est propriétaire.

Plusieurs constructions repérées pourraient dater du 18e siècle (baies en arc segmentaire). Des constructions et des remaniements ont été réalisés dans la 2e moitié du 19e siècle, puis au 20e siècle.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

Le hameau du Trale se trouve au sud-ouest du village de Saint-Seurin et au nord de la zone de marais de l'estey d'Un. Le bâti est réparti de part et d'autre de la route.

Les habitations sont en majorité disposées perpendiculairement à la voie, présentant leur façade au nord-est. En rez-de-chaussée avec un comble à surcroît ou à étage, elles sont souvent accompagnées d'anciennes dépendances viticoles, placées à l'arrière du logis.

Les propriétés étaient délimitées de murets de moellon en partie conservés. De nombreux puits ont également été repérés dans les jardins.

D'anciens cuviers sont identifiables à la baie de décharge par laquelle la vendange était réceptionnée. Ils sont généralement en ruine ou en mauvais état.

Une croix de chemin est située à l'écart et à l'est du Trale. Elle a donné son nom à un domaine viticole.

D'autres propriétés viticoles sont installées dans le hameau : Moulin de Blanchon et Maurac.

Statut de la propriété propriété privée
propriété publique
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Riberolle Jennifer