Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hameau de Sainte-Luce

Dossier IA33004528 réalisé en 2013

Fiche

Œuvres contenues

Dénominations écart
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite)
Adresse Commune : Blaye
Lieu-dit : Sainte-Luce
Cadastre : 1832 B1, B3, C ; 2014 AK

La paroisse de Sainte-Luce dans l'archiprêtré de Blaye est mentionnée au 13e siècle, vraisemblablement entourée dès lors d'un petit hameau agricole sur les hauteurs à l'écart de la ville, à proximité du chemin de Blaye à Berson et d'une voie perpendiculaire descendant vers l'estuaire. L'église paroissiale, dite de Cous ou de Cours, mentionnée dans la seconde moitié du 16e siècle, est probablement détruite lors des troubles religieux de la fin du siècle. Quoi qu'il en soit, une nouvelle église est implantée vers 1660 à l'initiative des religieux de l'abbaye Saint-Sauveur, constituant une paroisse distincte dès la fin du 17e siècle. Le hameau est représenté sur le plan-relief de la citadelle de 1703, sous l'appellation de "village de Bugeau", et sur les cartes de la fin de l'Ancien Régime. Il est alors organisé selon un plan relativement régulier, composé d'une trentaine de bâtisses, dont "16 maisons" dénombrées en 1780, la plupart juxtaposées, et de jardins clôturés de murets ; de vastes clos de vignes figurent également alentours, au nord notamment. Le bâti d'Ancien Régime repéré dans le hameau est relativement fruste et difficilement datable, sauf à partir du 18e siècle par la présence d'ouvertures en arc segmentaire, caractéristiques de cette période.

L'ancienne paroisse et commune, avec ses 750 habitants, est rattachée à la commune de Blaye en 1817. Le plan cadastral de 1832 montre une petite agglomération entourée de vignes, globalement semblable à ses dispositions anciennes. Des propriétaires possèdent alors plusieurs logements de rapport, tels Duniagou, Morpain ou Papin de La Gaucherie, alors que les principales exploitations agricoles au pourtour sont détenues par des propriétaires fonciers qui, comme la famille Clemenceau ou le dénommé Tanet, détiennent de nombreux biens dans la commune. Quelques maisons sont reconstruites ou construites, essentiellement à partir de la seconde moitié du 19e siècle. Le hameau conserve son environnement agreste jusqu'aux années 1970, époque de la construction des premiers lotissements à ses abords dans les anciens clos, et de nos jours encore un aspect rural, même si des restaurations récentes concourent aujourd'hui à en banaliser le bâti.

Période(s) Principale : 13e siècle , (détruit)
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 2e moitié 20e siècle

Le hameau de Sainte-Luce, au sud de la ville, est établi sur un coteau dominant l'estuaire. Autrefois entouré de parcelles agricoles, de vignes notamment, il est aujourd'hui gagné par l'urbanisation sur son front nord et est ; la partie sud conserve, en revanche, de vastes surfaces agricoles. Le bâti se compose de l'ancienne église paroissiale, légèrement à l'écart au nord, et d'un ensemble de maisons et de bâtiments rustiques regroupés au sein ou en bordure d'une rue périphérique, selon un plan quadrangulaire de 170 m par 70 m environs. L'habitat est parfois dense et enclavé au sein de cet ensemble, mais des jardins existent également en cœur d'îlot. Les logis sont généralement de dimension modeste, en rez-de-chaussée avec comble ou étage en surcroît, plus rarement à 1, voire à 2 étages pour 2 exemples de maisons d'un type urbain. Une seule cave a été repérée. Des chais ou des remises agricoles complètent l'habitat, dans la partie est notamment. Ce noyau aggloméré est bordé par une ancienne ferme au sud, par une demeure de maître à l'ouest et par un ensemble agricole au nord, près de l'église, aujourd'hui tronqué.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile creuse

Références documentaires

Documents d'archives
  • Bourg de la paroisse de Sainte-Luce-lès-Blaye, composé de 16 maisons, assujetti au logement militaire (octobre 1780).

    Archives départementales de la Gironde : E supplt 3337
Documents figurés
  • Plan-relief de la citadelle et de la ville de Blaye. Maquette en 6 tables au 1/600, 1703.

    Musée des plans-reliefs, Paris : 11
Bibliographie
  • BELLEMER Émile. Petite histoire de la ville de Blaye. Réimpression de l'édition originale de 1886, PyréMonde Princi Negue, 2009.

    T. I, p. 53, 134, 210-212 ; t. II, p. 110-111.
  • BIROLLEAU-BRISSAC Paulette. Histoire de Blaye. Bordeaux : Ed. de la Société des Amis du Vieux Blaye, 1968.

    p. 85, 167.
  • COTTON DE BENNETOT Arlette. Petit dictionnaire des rues de Blaye. Bordeaux : Imprimerie Biscaye, 1983.

    P. 113.
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Beschi Alain