Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hameau de Plisseau

Dossier IA33008850 réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Dénominations écart
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite)
Hydrographies Gironde la Dordogne la
Adresse Commune : Bayon-sur-Gironde
Lieu-dit : Plisseau
Adresse : chemin de Plisseau , chemin des Roques , chemin Moulin Dechamps , chemin des Androns
Cadastre : 1819 B2 541 à 650 ; 1819 B1 433 à 442 ; 2014 B

Le hameau "Plissau" est indiqué sur le plan cadastral de 1819. Il regroupe également aujourd'hui l'ancien lieu-dit Ninot et du Moulin Déchamps.

L'édition de 1868 de Bordeaux et ses vins mentionne "A Plissot" avec M. Baillou produisant 15 à 20 tonneaux. Puis en 1893, le capitaine Jouin produit 30 tonneaux de cru artisan à "Plisseau". En 1898, sa production diminue (15 tonneaux) et un autre propriétaire est aussi indiqué : le capitaine Arnaud.

En 1922 sont évoqués Jouin, la veuve Arnaud et Melle Roturier produisant entre 15 et 25 tonneaux.

Le hameau conserve les traces d'un habitat datant de l'Ancien Régime (façade pignon, baies en arc segmentaire, corniches à ressaut, cheminées). L'ensemble a été toutefois très remanié, voire détruit. On remarque également quelques constructions en pierre de taille de la 2e moitié du 19e siècle, à étage ou en rez-de-chaussée.

Période(s) Principale : 19e siècle

Le hameau s'organise de part et d'autre de deux chemins qui se croisent, à la limite avec la commune de Gauriac. Il constitue l'un des plus importants regroupement d'habitations de la commune de Bayon, bien plus développé que le bourg.

Statut de la propriété propriété privée
propriété publique

Annexes

  • Documentation complémentaire

    AD Gironde, SP 1095. Lettre de Jean Bertin, charpentier de navire, au préfet pour autorisation d'exploiter à nouveau une ancienne carrière qu'il a sous sa propriété au lieu dit Plisseau, oct 1861.

    Exploitation par puits ; rapport de l'ingénieur des Mines : puits qui a 40m qui était simplement destiné à la recherche d'eau, a traversé à la profondeur de 29 mètres environ une couche de pierre exploitable dans laquelle on a formé des galeries dans une partie massive ; ces galeries ne tarderont pas à rejoindre les grandes carrières de la commune par l'exploitation du sieur Deschamps et déjà une petite percée a procuré un aérage complet ; le puits n'est situé qu'à la distance de 5m50 de la maison du sieur Bertin mais les galeries vont en s'éloignant des constructions ; autorisation accordée.

    AD Gironde, 2 O 777. Mandats de paiement, 1880/05/29 et 1880/06/28.

    Jacques Couteau entrepreneur à Plisseau ; retard dans réception intervient le 19 mars 1880.

Références documentaires

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1868 (2e édition).

    p. 316
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1893 (6e édition).

    p. 540
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1898, revue et augmentée de 450 vues de châteaux viticoles (7e édition).

    p. 588
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1922 (9e édition).

    p. 817
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire