Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hameau de Lavillotte

Dossier IA33007354 réalisé en 2013

Fiche

Parties constituantes non étudiées logement, cour, chai, cuvage, puits
Dénominations écart
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Hydrographies Gironde la
Adresse Commune : Saint-Estèphe
Lieu-dit : Lavillotte
Cadastre : 1825 E1 392 à 418 ; 2015 ZL 85 à 136

Le hameau est indiqué sur la carte de Belleyme en 1767 et représenté sur le plan cadastral de 1825. Il s'organise selon un alignement de logis donnant sur un chemin ; les façades arrière donnent sur une cour avec des bâtiments de dépendance, notamment un ancien cuvier repérable à sa baie de décharge.

La structure bâtie remonte probablement au 18e siècle mais l'ensemble a été dénaturé au cours du 20e siècle.

En 1962, Jacques Pédro achète un vignoble et en fait le Château Lavillotte.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 2e moitié 20e siècle

L'alignement de logis est encore parfaitement lisible même si les bâtiments ont été largement remaniés. Il s'agit de petites unités d'habitation en rez-de-chaussée, avec ou sans comble à surcroît.

Le décor des façades se limite aux corniches moulurées. Toutefois, l'une des maisons conserve une ancienne agrafe sculptée avec les initiales JB ou JD.

Sur la cour, à l'arrière, des bâtiments de dépendance complètent l'ensemble, notamment un ancien cuvier.

Deux puits ont été repérés au nord-ouest et au sud-est.

Couvrements
Statut de la propriété propriété privée
propriété publique

Références documentaires

Bibliographie
  • GINESTET Bernard. Saint-Estèphe. Paris : Nathan, 1985. (Le Grand Bernard des vins de France).

    p. 145
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire