Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hameau de la Maréchale

Dossier IA33006689 réalisé en 2014

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Dénominations écart
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Lesparre
Hydrographies Gironde la
Adresse Commune : Saint-Seurin-de-Cadourne
Lieu-dit : la Maréchale
Adresse : rue du Port
Cadastre : 1831 A1 ; 2014 A1

Le hameau s'est constitué au sud du chenal qui rejoint l'estuaire, en lien avec l'activité du port. Les cartes du 18e siècle représentent le bâti déjà existant à cette époque.

Sur le plan cadastral de 1831, plus détaillé, on remarque que les constructions se trouvent, pour la plupart, à l'ouest du chemin qui longe l'estuaire. Seuls trois bâtiments sont construits au plus près des rives. Deux plans du milieu du 19e siècle précisent le nom des propriétaires. Plusieurs mentions dans les archives évoquent les problèmes d'inondations auxquelles étaient soumises ces constructions et la nécessité de construire des digues de défense devant certaines propriétés.

Du nord au sud, sur le plan cadastral de 1831 :

-parcelle 8 : maison, appartenant au milieu du 19e siècle à M. Raymond, cadet ; divisée par la suite entre Raymond cousin et J. Dejean. Porte en plein-cintre moulurée avec agrafe indiquant une construction de la fin du 18e siècle ou du début du 19e siècle (date portée : 1815) ; remaniée.

-parcelle 2 : bâtiment appartenant au milieu du 19e siècle à la famille de Verthamon. Les augmentations et diminutions du cadastre indiquent la construction de deux maisons en 1881 ; l'aile nord a été ajoutée en 1891 si l'on se fie à la date portée.

-parcelles 16, 17, 20 : alignement de 4 logis à étage avec corniche moulurée, figurant sur le plan cadastral de 1831 et datant peut-être du 1er quart du 19e siècle. Appartiennent au milieu du 19e siècle à : Cocuraud, Blanchard et Delhomme (en 1854), puis à Cocuraud, Delhomme, Charron et Delhomme (en 1857).

-parcelles 21 à 24 : alignement de 4 logis à étage, avec génoise et corniche moulurée. La porte et les fenêtres en arc segmentaire du logis central indiquent une construction de la fin du 18e siècle. La parcelle A 21 a fait l'objet d'une reconstruction en 1884. Appartient à Girond, Noet Daniel et Girond (en 1854), puis à Prévot, Noet, Estel, Prévot et Beaupied (en 1857).

-parcelle 39 : un bâtiment figure à cet emplacement sur le plan cadastral de 1831 ; la maison date peut-être du 1er quart du 19e siècle. Appartient à M. Boivert en 1856.

-parcelle 40 : un bâtiment figure à cet emplacement sur le plan cadastral de 1831 ; logis en rez-de-chaussée avec comble à surcroit ouvert de jours en losange ; ancien cuvier avec baie de décharge (1er quart 19e siècle ?). Appartient à M. Lardiley en 1856.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1891, porte la date
1815, porte la date

Les habitations se sont développées au sud du chenal, le long du chemin bordant l'estuaire. Les maisons, pour la plupart à étage, sont alignées sur la voie, ou séparées du chemin par de petits jardins.

Les bâtiments sont construits en moellon enduit.

Un ancien cuvier, identifiable à sa baie de décharge, a été repéré ; d'autres bâtiments de dépendance accompagnent également les habitations.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété publique
propriété privée

Annexes

  • Augmentations et diminutions des matrices cadastrales

    A 2 : maisons, 2 constructions nouvelles en 1881.

    A 3 : maison, construction nouvelle en 1880.

    A 4 : maison, construction nouvelle en 1877.

    A 5-6 : maison, augmentation de construction en 1874.

    A 8 : maison, démolie en 1870.

    A 9 : magasin, construction nouvelle en 1856.

    A 11 : maison, démolie en 1860.

    A 11 : magasin, construction nouvelle en 1872.

    A 11 : magasin, converti en bâtiment rural en 1884.

    A 21 : maison, construction nouvelle en 1884.

    A 24 : maison, augmentation de construction en 1887.

    A 33 : maison, construction nouvelle en 1872.

    A 33 : maison, convertie en bâtiment rural en 1875.

    A 36 : maison, démolie en 1855.

    A 36 : maison, convertie en bâtiment rural en 1874.

    A 36 : maison, construction nouvelle en 1874.

(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Riberolle Jennifer