Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hameau de Dauprat

Dossier IA33005673 réalisé en 2012

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Appellations Dauprat
Parties constituantes non étudiées maison, puits, chai, place, port
Dénominations écart
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Pauillac
Adresse Commune : Pauillac
Lieu-dit : Dauprat
Cadastre : 2012 BE ; 1825 G

Le hameau apparaît sur la carte de Belleyme sous le nom Le Prat.

Le plan cadastral de 1825 indique que le hameau de Dauprat s'est développé à l'ouest de la route de Bordeaux à Pauillac. L'habitat s'organise selon plusieurs îlots d'habitations donnant sur des places ou sur des cours.

Les logements en rez-de-chaussée ou à étage sont modestes, accompagnés de bâtiments de dépendance, notamment des chais reconnaissables à leurs baies de décharge. On note la présence d'une maison qui se distingue avec son toit d'ardoise et son jardin.

Le hameau s'est développé au cours du 19e siècle et s'est étendu le long et de l'autre côté de la route de Bordeaux à Pauillac. Les maisons présentent des façades caractéristiques de la 2e moitié du 19e siècle. Certaines devaient abriter des commerces.

Le hameau n'est pas mentionné dans les éditions de Cocks et Féret entre 1850 et 1893. En 1898, trois producteurs de vin y sont attestés produisant entre 8 et 20 tonneaux. Dans l'édition de 1922, le hameau est appelé Dauprat ou Petit St Lambert, où 6 propriétaires viticoles produisent entre 5 et 15 tonneaux.

Un port aménagé sur le chenal de Saint-Lambert (traversant aujourd'hui le camping des Gabarreys) permettait l'embarquement et le débarquement de marchandises.

Le bâti a été très modifié et transformé.

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle
Principale : 19e siècle

Le hameau est situé à l'ouest de la route dite des Châteaux, reliant Bordeaux à Pauillac. Des constructions bordent également cet axe stratégique. Une croix de chemin y a été installée.

On remarque la présence de deux maisons dotées d'un pavillon central d'un étage. Les autres constructions sont relativement modestes. Le long de la route des châteaux, certaines maisons à étage carré présentent des façades en pierre de taille au décor soigné (corniches, bandeaux, encadrements moulurés).

Statut de la propriété propriété privée
propriété publique

Annexes

  • Documentation complémentaire

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1791-1796, Procès verbal de transport, 8 octobre 1792.

    Sur le grand chemin de Dauprat, où existe depuis fort longtemps une fontaine à l'usage du public et notamment aux habitants du village ; fontaine que s'est approprié le sieur Desse.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1861-1879, Projet d'abattoir public à construire hors de l’enceinte de la ville dans un terrain situé au sud, quartier de la Verrerie, appartenant aux héritiers Jurine et à M. Chaulet, 6 mai 1863.

    Inconvénients résultant de l'existence d'abattoirs particuliers dans l'intérieur de la ville et des villages dépendant de la commune ; 12 bouchers et charcutiers dont 10 dans la ville, un au Pouyalet, l'autre à Dauprat, chacun a une tuerie ou échaudoir particulier.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1893-1910, Travaux nécessaires au chenal de St Lambert, 5 novembre 1893.

    Le chenal qui longe le communal au nord et sert de port d'embarquement et de débarquement aux habitants de St Lambert et Dauprat, est dans un tel état d'envasement que les bateaux chargés ne peuvent y pénétrer ni en sortir, même aux plus hautes marées ; installation d'une écluse nécessaire.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1893-1910, Travaux à réaliser pour sécuriser le puits public de Dauprat, 10 février 1903.

    Puits à ciel ouvert placé au milieu de la rue H du village ; nécessité d'un dallage de couverture en pierre dure et établissement d'une pompe fixée sur l'un des côtés de la voie publique de manière à ne pas gêner la circulation.

  • Documentation sur le chenal et le port de Saint-Lambert

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1848-1861, Travaux nécessaires au port de Saint-Lambert afin de le rendre praticable en toute saison aux habitants qui s'en servent journellement pour le transport des marchandises, 10 février 1853.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1861-1879, Mauvais état du chenal de Saint-Lambert ; projet de le redresser à partir du pont construit sur le chemin vicinal jusqu’à son embouchure servant de port, 12 août 1862.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1893-1910, Travaux nécessaires au chenal de St Lambert, 5 novembre 1893.

    Le chenal qui longe le communal au nord et sert de port d'embarquement et de débarquement aux habitants de St Lambert et Dauprat, est dans un tel état d'envasement que les bateaux chargés ne peuvent y pénétrer ni en sortir, même aux plus hautes marées ; installation d'une écluse nécessaire.

Références documentaires

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1898, revue et augmentée de 450 vues de châteaux viticoles (7e édition).

  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1922 (9e édition).

  • MOUCHEL Guy. Le canton de Pauillac. Saint-Cyr-sur-Loire : A. Sutton, 2005.

    p. 12-14
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire