Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hameau de Biars

Dossier IA33004161 réalisé en 2013

Fiche

Œuvres contenues

Dénominations écart
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Adresse Commune : Bégadan
Lieu-dit : Biars

La terre de Biars est attestée dès le 13e siècle. En 1487, Gabriel de Lebret, seigneur de Lesparre, donne permission à Arnaud de Biars de bâtir une maison dans la paroisse de Bégadan. Au 16e siècle, le village compte 7 feux.

Le hameau est indiqué que la carte de Belleyme (1763-1764) et signalé par l’abbé Baurein (vers 1784) comme un des principaux villages de Bégadan. Sur le plan cadastral de 1831, il s'organise autour d’un chemin perpendiculaire à la route principale. Il est entouré de parcelles en lanières dédiées soit à la vigne soit à la prairie.

Au cours de la seconde moitié du 19e siècle, il s'agrandit vers l'ouest, vers la voie de communication reliant Lesparre au bourg de Bégadan.

Lors d'une mission en 1964, un oratoire voué à la Vierge est érigé à l’angle de la route de Lesparre et de la rue des Biars.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle

Le hameau de Biars est situé au sud du bourg, en retrait de la route de Lesparre. Il s’organise autour d’un chemin perpendiculaire à la route principale, de part et d’autre duquel se répartissent les maisons.

Il s’agit essentiellement d’unités d’habitation simples, en rez-de-chaussée, ornées d’une génoise et accompagnées de dépendances. Quelques anciens cuviers sont repérables à leur baie de décharge.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
appentis

Annexes

  • Documentation concernant la maison noble de Biars

    Léonie GARDEAU. "Terres en Médoc données à Jean de Grailly au XIIIe siècle", Fédération historique du Sud-Ouest, Actes du XVIe Congrès, 1963, p.79 à 87.

    (...)

    "Par lettres patentes de ce jour, le prince Edouard, fils aîné du roi d'Angleterre, donnait à son "amé et féal messire Jean de Greillaco, chevalier", les terres de Byer, Scorbian, Artige et Estremere qui auraient appartenu à Dame Alicie, sa nourrice" (24 mars 1261, donation confirmée en 1262, 1377, 1413).

    (...)

    "En 1487, Gabriel de Lebret, seigneur de Lesparre, donne permission à Arnaud de Biard de bâtir une maison dans la paroisse de Bégadan (AD Gironde, C3359). Compris dans cette paroisse, le village de Biars comptait, à la fin du XVIe siècle, sept feux (inventaire de la sirie de Lesparre, ms n° 5516, fol.22). A la même époque (1581), le fief noble de Biars devait 5 deniers bourdelais d'exporle (BN, sirie de Lesparre, ms n°5516, fol.22)".

Références documentaires

Documents figurés
  • Carte géométrique de la Guyenne dite Carte de Belleyme, feuille n°6, levés vers 1763-1764, éch. 1/43200 env.

  • Plan cadastral napoléonien de Bégadan, 1831.

    Archives départementales de la Gironde : 3 P 038
Bibliographie
  • BAUREIN Abbé. Variétés bordeloises ou essai historique et critique sur la topographie ancienne et moderne du diocèse de Bordeaux. Bordeaux : Labottière (frères), imprimeur libraires, 1784, t.2.

  • GARDEAU Léonie. Terres en Médoc données à Jean de Grailly au XIIIe siècle. Bordeaux : [s.n.], 1963.

    p. 79-87
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Bordes Caroline