Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hameau d'Augreilh

Dossier IA40001981 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Appellations Hameau d'Augreilh
Parties constituantes non étudiées villa
Dénominations écart
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Lieu-dit : Augreilh
Cadastre : 1809 H ; 1844 N ; 2015 BA, N

Le hameau d'Augreilh est un des plus anciens foyers de peuplement de la commune. En effet, outre une hache polie, suggérant une fréquentation du site dès le Néolithique, les fouilles menées dans les années 1860 puis au 20e siècle ont exhumé les vestiges d'une fastueuse villa du Bas-Empire au lieu dit du Gleyzia, témoignant de l'ancienneté de l'occupation du sol dans le secteur.

Au Moyen Âge, le site paraît être principalement rural. Les nombreux conflits entre les jurats et les bénédictins dès le 14e siècle à propos des droits dans les bois des environs en témoignent. De même, la majorité des archives mentionnant Augreilh évoquent les métairies qui y étaient implantées. Augreilh est désigné comme "quartier en dehors de la ville" dans la "liève" de Saint-Sever datée de 1539, ce qui suppose un regroupement d'habitat plus dense que quelques métairies isolées.

L'élément architectural le plus ancien repéré est une porte de grange dont la forme et le matériau (calcaire jaune coquillier) justifieraient une datation de la fin du 17e siècle ou du début du 18e siècle. Les vestiges d'Ancien Régime se cantonnent, pour l'essentiel, à quelques rares encadrements de fenêtres en arc segmentaire délardé, datant de la première moitié du 18e siècle.

La majorité des maisons et des fermes ont été remaniées ou reconstruites à partir du 19e siècle. L'arrivée du chemin de fer en 1885 entraîne quelques reconstructions, cinq édifices en trois ans selon le registre des augmentations et des diminutions de la matrice cadastrale. Ces reconstructions et la modernisation des infrastructures du quartier se poursuivent jusqu'au milieu du 20e siècle avec la construction d'une école et d'une chapelle.

Malgré l'implantation d'une zone pavillonnaire à l'entrée est du quartier dans les années 1980, le quartier a gardé un caractère rural affirmé.

Période(s) Principale : Bas-Empire
Principale : 14e siècle
Principale : 2e quart 16e siècle
Secondaire : limite 17e siècle 18e siècle
Secondaire : 1ère moitié 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

Le hameau d'Augreilh est situé au sud-ouest de la commune. Le quartier est traversé par la route départementale D32 au sud et par l'ancienne voie ferrée au nord et à l'ouest.

Le site archéologique du Gleyzia témoigne d'une implantation aristocratique fastueuse dans la vallée de l'Adour durant le Bas-Empire.

Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables site archéologique

Références documentaires

Documents d'archives
  • Liève de la ville de Saint-Sever dénombrant les rues et les quartiers de la ville, 1539.

    Archives départementales des Landes : H 72
  • Registre des augmentations et des diminutions des propriétés bâties, 1811-1911.

    Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 51
Documents figurés
  • Plan de l'ouest de la commune de Saint-Sever issu du terrier des bénédictins, 18e siècle.

    Archives départementales des Landes : PL 8697
  • Plan de l'ouest d'Augreilh, issu du terrier des Bénédictins, 18e siècle. Dessin à l'encre.

    Archives départementales des Landes : PL 8671
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1809.

    Section H Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 1
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1844.

    section N Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 2
Bibliographie
  • BALMELLE Catherine. Recueil général des mosaïques de la Gaule. Paris : Éditions du centre national de la recherche scientifique, 1987.

Périodiques
  • DUBEDAT Paul, "La villa du Gleyzia d'Augreilh à Saint-Sever", , in Bulletin de la Société de Borda, Dax, 1987.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Saint-Sever - Ferey Marie