Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Basilique Notre-Dame de Buglose

Groupe sculpté : Vierge de pitié

Dossier IM40004673 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations groupe sculpté
Titres Vierge de pitié
Aire d'étude et canton Dax nord
Adresse Commune : Saint-Vincent-de-Paul
Lieu-dit : Buglose
Emplacement dans l'édifice oratoire nord-est, mur est

Cette petite sculpture a été récemment offerte à la basilique. D'après une communication orale, il s'agirait de la copie moderne d'une œuvre non identifiée de la fin du XVe ou du début du XVIe siècle, comme l'indiquent le style et le costume de la Vierge (guimpe, souliers à bout rond). Certains détails techniques ainsi que l'état du matériau (profondes fentes de retrait, infestation ancienne de xylophages) suscitent toutefois un doute sur ce statut de copie.

Période(s) Principale : limite 15e siècle 16e siècle , (?)
Principale : 20e siècle , (?)
Stade de création copie de sculpture (?)

Petit groupe monoxyle, au revers plat et à peine ébauché ; un piton sculpté dans le dos de la Vierge devait servir à ancrer l’œuvre dans une niche.

Catégories sculpture
Structures revers plat
Matériaux bois, monoxyle
Mesures h : 80.0
la : 36.0
pr : 25.0
Iconographies Vierge de Pitié, assis, couronne, nuée
Précision représentations

La Vierge, vêtue d'une robe serrée à la taille par une ceinture, d'un manteau et d'un voile, le cou et le haut du corsage entourés d'une guimpe, la tête coiffée d'une lourde couronne fleuronnée, est assise, les pieds reposant sur une nuée. Elle tient sur ses genoux le corps du Christ, de proportions réduites, vêtu du seul perizonium.

Précision état de conservation

Longues fentes de retrait verticales sur toute la hauteur du corps de la Vierge, à gauche et à droite, la première traversant la tête du Christ, la seconde ses jambes au niveau des genoux. D'autre fentes sur les cuisses et l'abdomen du Christ ont été colmatées, et un élément détaché recollé. Nombreux trous d'insectes xylophages (non plus en activité). L'ensemble, peut-être peint à l'origine, est recouvert d'une épaisse patine couleur chocolat.

Statut de la propriété propriété d'une association cultuelle
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe