Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Grange d'Augeroc

Dossier IA40001958 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Augeroc, Angerot
Dénominations grange
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Lieu-dit : Augeroc
Adresse : route de Benquet
Cadastre : 1809 B 464 ; 1844 B 302 ; 2015 B 789

La grange d'Augeroc est appelée Angerot sur la plan cadastral de 1809. Cette dénomination pourrait indiquer une propriété des Angerot de Saint-Per, famille présente à Tartas depuis au moins le 13e siècle.

Les portes cochères de la façade gouttereau et les fenêtres sous pignon présentent des formes propres au milieu du 18e siècle. De même, la pierre de calcaire coquillier utilisée pour les encadrements se rattache à cette période.

Selon les plans cadastraux de 1809 et de 1844, la grange faisait partie d'une ferme composée d'un corps de logis indépendant et d'une seconde grange à l'emprise similaire. Elle a été remaniée dans la seconde moitié du 19e siècle, comme en témoignent les encadrements en brique industrielle des baies d'aération en demi-lune.

La grange aujourd'hui isolée et en partie réaménagée en habitation.

Période(s) Principale : milieu 18e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle

La grange de plan rectangulaire est construite en galets de l'Adour. Le rez-de-chaussée est percé de portes cochères dont l'arc segmentaire est en brique et les jambages en pierre de taille. Des ouvertures en demi-lune en brique industrielle permettent l'aération du rez-de-chaussée et du niveau de comble sur l'élévation latérale nord. Le mur de la dernière travée du côté ouest est évidé pour permettre l'aménagement d'un hangar.

Des tirants métalliques en X renforcent la maçonnerie entre le rez-de-chaussée et le niveau sous comble.

Murs calcaire pierre de taille
appareil mixte enduit partiel
brique
bois
pierre galet
Toit tuile mécanique
Étages comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
États conservations restauré
Techniques

La grange d'Augeroc est un des rares exemples de vaste grange conservée dans la commune.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1809.

    Section B Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 1
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1844.

    Section B Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 2
Bibliographie
  • O'GILVY Henri Gabriel. Nobiliaire de Guienne et de Gascogne. Revue des familles d'ancienne chevalerie ou anoblies de ces provinces antérieures à 1789. Bordeaux : éditions Gounouilhou, 1856.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Saint-Sever - Ferey Marie