Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Grand moulin de Saint-Sever

Dossier IA40001965 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Moulin des religieux, Grand moulin
Dénominations moulin
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : route de Montgaillard
Cadastre : 1809 D 27 ; 1844 E 35 ; 2015 AI 11

La première mention du Grand Moulin date de 1270 dans l'acte de paréage entre Henri III et Garsie-Arnaud de Navailles, abbé de Saint-Sever. Les religieux ont alors le droit "de faire un moulin à une meule entre le pont de pierre et le chemin des pèlerins sur le cours d'eau de l'Adour". Le moulin ne parait cependant pas construit directement sur le fleuve. A cette époque, la dime du moulin revient entièrement aux religieux.

Un autre acte daté de 1320 opposant les religieux au propriétaire du moulin de Cartie apporte de nombreuses informations sur le système hydraulique du Grand moulin. La description est donnée par Guilhem de Pouys et Arnaud du Junca qualifiés de "maîtres dans l'art des moulins". Le moulin est doté en amont d'une écluse régulant le débit des eaux et est dit sur "baniu", terme gascon désignant le bief.

Le bâtiment du moulin parait avoir été reconstruit dans la seconde moitié du 17e siècle. L'utilisation de la brique les arches en plein cintre et pour les fenêtres se rattacheraient à cette période. Deux fenêtres en arc segmentaire sur la façade amont et sur la façade aval semblent avoir été percées au début du 18e siècle.

L'aménagement figuré sur le plan daté de 1743 correspond à la description du 14e siècle. Le moulin de Cartie et le Grand moulin se partagent le même canal ; un canal de décharge rejoint l'Adour en amont du Grand moulin et le canal est divisé en aval. Un bras secondaire se jette dans l'Adour. La tranchée du canal d'amenée subsiste aujourd'hui encore.

Sous la Révolution, le moulin est saisi et les dénommés Destenave et Ducheu s'en portent adjudicataires. Certaines ouvertures du logis attenant ont été reprises à la fin du 19e siècle, ainsi que le montre les matériaux utilisés et leur mise en œuvre.

Le moulin reste en fonctionnement jusque dans les années 1930. Il a depuis été réaménagé en logement ; les équipements intérieurs ont été supprimés.

Période(s) Principale : 3e quart 13e siècle , (détruit)
Principale : 2e moitié 17e siècle
Secondaire : 1ère moitié 18e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Secondaire : milieu 20e siècle

Le moulin est composé de deux bâtiments. La partie habitation se trouve au sud. Elle possède un étage et deux travées donnant sur route. Elle est percée en rez-de-chaussée d'une porte sur la façade latérale. La pierre de taille est laissée apparente en chaînage et aux encadrements. le reste du logis est enduit.

La partie moulin est bâtie dans le prolongement du logis. Le moulin enjambe le canal d'amenée. La partie basse des façades amont et aval est dotée de trois arches en plein cintre permettant le passage de l'eau. L'étage est percé de fenêtres. Le canal de fuite est encore visible aujourd'hui.

Murs brique
calcaire moellon enduit partiel
Toit tuile creuse
Étages comble à surcroît, 1 étage carré
Énergies énergie hydraulique

Le Grand moulin est remarquable pour son histoire liée à celle de l'abbaye de Saint-Sever. Il permet de comprendre les évolutions de cette partie de la vallée de l'Adour. Son architecture se rattache à une période de reconstructions pour les biens dépendant de l'abbaye.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Cartulaire de l'abbaye de Saint-Sever, 988-1789.

    H 3 / 28. Enquête au grand moulin, 1320. Archives départementales des Landes : H 1-130
  • Délibération du conseil municipal pour l'acquisition du grand moulin, 28 messidor an 4.

    Archives municipales, Saint-Sever : 1 D 2
  • Inventaire des moulins des Landes, 21 mai 1813.

    Archives départementales des Landes : 6 M 632
  • Statistiques des moulins, batteuses et presses à fourrage, 1926.

    Archives départementales des Landes : 7 M 12
Documents figurés
  • Plan de Saint-Sever et de sa banlieue issu du terrier des bénédictins, 1743. Dessin, encre et lavis.

    Archives départementales des Landes : H 123
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1809.

    Section D Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 1
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1844.

    Section E Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 2
Bibliographie
  • Saint-Sever, Millénaire de l'abbaye. Actes du colloque, 25-27 mai 1985. Mont-de-Marsan : Comité d'études sur l'histoire et l'art de la Gascogne, 1986.

  • RAVIER Xavier. "Histoires de moulins dans la Gascogne landaise et en Pardiac". Abbaye de Saint-Sever. Nouvelles approches documentaires. Dax : Société de Borda, 2009.

    p. 251-277
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Saint-Sever - Ferey Marie