Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean d'Aulès

Gradin et tabernacle du maître-autel

Dossier IM40005629 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations gradin d'autel, tabernacle
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Doazit
Lieu-dit : Aulès
Emplacement dans l'édifice choeur
Oeuvre volée partiellement

Le tabernacle est datable du dernier quart du XVIIe siècle en raison de sa composition très architecturée et de détails décoratifs caractéristiques, comme les termes angéliques qui flanquent la porte, les colonnettes corinthiennes au fût cannelé et bagué au tiers inférieur, les piédestaux cylindriques des statuettes ornés de draperies en festons, les coquilles de leurs dais sommés de tourelles rondes à balustrade et dôme godronné, etc. : tous détails que l'on retrouve dans plusieurs productions des ateliers de sculpture de Lescar en Béarn ou d'Asté en Bigorre dès les années 1670 et jusque vers la fin du règne de Louis XIV.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle

Le gradin et le tabernacle, peut-être en chêne et tilleul pour les sculptures, sont entièrement dorés à la feuille d'or à l'eau, à l'exception des carnations des personnages (statuettes et reliefs), peintes au naturel. Gradin droit à tablette saillante, moulurée en quart de rond. Tabernacle architecturé : armoire eucharistique de plan trapézoïdal cantonnée de colonnettes corinthiennes à fût cannelé et gainé, et flanquée de deux ailes droites calées par des ailerons en volute ; porte en plein cintre décorée d'un relief à fond en cuvette ; fausse niche à console (supportant une statuette) et dais à coquille sur les pans latéraux de l'armoire et à l'extrémité externe des ailes, bas-relief rectangulaire vertical au milieu de chaque aile ; corniche droite moulurée, à ressauts ; panneaux cintrés à oreilles, à niche (abritant un buste en ronde bosse) et ailerons embrevés en amortissement des ailes ; exposition de plan trapézoïdal, constituée d'un panneau postérieur plat et, sur la face, de deux statuettes d'anges cariatides, le tout supportant un dais octogonal sommé d'une grande couronne royale. La plupart des reliefs sont sculptés dans la masse des panneaux ; le revers des statuettes est ébauché ; le gradin, les côtés de l'armoire eucharistique et le panneau postérieur de l'exposition sont couverts d'un décor gravé en reparure dans l'apprêt de la dorure.

Catégories menuiserie, sculpture
Structures plan, rectangulaire, trapézoïdal élévation, droit colonne, 4
Matériaux bois, mouluré, décor en bas relief, décor dans la masse, décor en ronde bosse, décor rapporté, doré à la feuille d'or à l'eau, avec assiette, apprêt gravé
Mesures h : 19.0
la : 221.0
h : 177.0
la : 200.0
Précision dimensions

Armoire eucharistique : h = 64 (à la corniche) ; la = 63 (façade). Porte du tabernacle : h = 28,5 ; la = 18. Ailes du tabernacle : h = 64 (sans les panneaux d'amortissement) ; la = 73. Panneaux d'amortissement des ailes : h = 60. Exposition : h = 113. Termes angéliques de l'armoire : h = 38. Statuettes de saints : h = 32. Statuettes d'angelots : h = 23. Statuettes d'anges porte-flambeau de l'exposition : h = 51.

Iconographies Christ souffrant, Annonciation, Visitation, saint Pierre apôtre, saint Paul de Tarse, saint Jean-Baptiste, Vierge, Saint-Esprit, colombe, ange, angelot, Les instruments de la Passion
ornementation, terme, ordre corinthien, tour, pyramide, draperie, fruit, couronne, aileron
Précision représentations

Décor en apprêt gravé du gradin : quadrillage losangé (ou vannerie) sur fond guilloché.

Décor du tabernacle. La porte est sculptée d'un Christ au roseau en relief dans la masse (fond en cuvette) et flanquée de deux termes angéliques à la gaine cannelée et terminée par un enroulement. Au-dessus de la porte, la colombe du Saint-Esprit tenant dans son bec une large guirlande de fleurs festonnée (relief rapporté). Trois des quatre fausses niches des pans latéraux de l'armoire et des ailes abritent encore des statuettes, posées sur des consoles cylindriques à draperie et fruits et sous des dais à coquille : saint Pierre (reconnaissable à sa tête chauve et à sa barbe courte, tenant un livre) sur l'aile gauche, saint Paul (barbe longue et cheveux fournis, livre à la main) dans celle de droite, saint Jean-Baptiste (patron de la paroisse, avec un agneau à ses pieds) sur le côté gauche de l'armoire [la quatrième statuette, de sujet inconnu, a été volée]. Le bas-relief de l'aile gauche représente la Visitation, celui de l'aile droite l'Annonciation. Le panneau à l'extrémité externe des ailes est sculpté d'une chute de fleurs (roses et marguerites) suspendue à un nœud de ruban. Les parties hautes du tabernacle, au-dessus de la corniche denticulée, portent des motifs d'amortissement rapportés : sur la face de l'armoire, un fronton échancré à volutes flanqué de deux statuettes d'ange enfant portant un instrument de la Passion (la colonne de la Flagellation pour celui de gauche) ; à l'aplomb des reliefs des ailes, un panneau cintré à oreilles, couronné d'une guirlande de fleurs et flanqué d'ailerons à acanthe, comportant au centre une niche cruciforme à coquille abritant un buste (de la Vierge à gauche, de saint Jean l’Évangéliste ou du Christ [?] à droite [volé]) ; à l'aplomb des fausses niches des statuettes, une tourelle cylindrique ceinturée d'une balustrade et sommée d'un dôme godronné ; à l'extrémité externe des ailes, une pyramide (ou obélisque) sommée d'une flamme. Le panneau postérieur de l'exposition est orné d'un losange et de ramages gravés en reparure dans l'apprêt ; le dais octogonal est soutenu par deux statuettes d'anges debout sur des nuées et tenant des flambeaux en forme de corne d'abondance ; au sommet du dais, une grande couronne royale à sept arceaux et fleur de lys sommitale en ronde bosse.

États conservations mauvais état
manque
Précision état de conservation

Tabernacle en mauvais état : la plupart des éléments rapportés (ailerons, panneaux d'amortissement des ailes, fronton à volutes de l'armoire, tourelles...) sont détachés de la structure et déposés dans des conditions précaires ; nombreux manques (couronnement à guirlande et ailerons du panneau d'amortissement de l'aile gauche, balustrade des tourelles internes, main droite et épée de la statuette de saint Paul, clés de celle de saint Pierre, main gauche et croix de roseau de celle de saint Jean-Baptiste, instrument de la Passion de l'angelot de droite) ; la quatrième statuette (sur le pan coupé droit de l'armoire) a été volée dans les années 1980, ainsi que le petit buste du Christ (ou de saint Jean ?) du panneau d'amortissement de l'aile droite. La dorure du gradin et du tabernacle présente de nombreuses lacunes dues à des chocs ou à l'usure. Les carnations des personnages ont été assez grossièrement repeintes au XIXe siècle (le visage de sainte Élisabeth dans la Visitation est ainsi affublé d'une barbe, peut-être par méconnaissance du sujet de la scène).

L'ensemble du maître-autel de Saint-Jean d'Aulès, d'une homogénéité et d'une qualité d’exécution remarquables, est actuellement laissé dans un état d'abandon qui a entraîné des dégradations et des vols et menace à court terme sa conservation.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1983/04/23

Annexes

  • Extrait du registre paroissial de la paroisse de Doazit (visite pastorale de Mgr Lanneluc, 12 septembre 1842)

    "François Adélaïde Adolphe Lanneluc, par la miséricorde divine et l'autorité du St Siège apostolique, Évêque d'Aire. / A la suite de la visite pastorale que nous avons faite dans l'église d'Aulès le douzième jour du mois de 7bre de l'an 1842, nous avons ordonné et ordonnons ce qui suit [...] / Article 3ème. Nous espérons apprendre avant long temps que le projet de redorer le tabernacle et tout le retable du maître autel, qui doit être conservé avec le plus grand soin, a été accompli."

Références documentaires

Documents d'archives
  • Église, presbytère, cimetière, 1840-1936.

    Archives départementales des Landes : 2 O 678
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 3 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 108/7
Documents figurés
  • Tabernacle du maître-autel. Diapositive, 1992.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 192
Bibliographie
  • CABANOT Jean, MARQUETTE Jean-Bernard, SUAU Bernadette. Guide pour la visite de quelques églises anciennes de Chalosse. Amis des Églises anciennes des Landes. Dax : Barrouillet, 1987.

    p. 26
Multimedia
  • PRIAM Jean-Pierre, BELLOCQ Dominique. Registre paroissial. Notices, histoire, usages, faits divers, 1838-1850. Document en ligne : http://dzt-isto.chez-alice.fr/notice.htm

  • LAMAIGNERE Raphaël. Doazit aux trois églises. Essai de reconstitution de l'histoire locale religieuse d'après les documents officiels, par l'Abbé Raphaël Lamaignère de Doazit, curé de Saint-Aubin. 1941. Document en ligne : http://dzt-isto.chez-alice.fr/dzt_rl.htm

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe