Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-André

Garniture du maître-autel (6 chandeliers et croix)

Dossier IM40005461 réalisé en 2014

Fiche

Á rapprocher de

Dénominations chandelier d'autel, croix d'autel
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Bergouey
Emplacement dans l'édifice choeur, maître-autel

La garniture actuelle du maître-autel est hétérogène. Les chandeliers sont datables de la seconde moitié du XVIIIe siècle en raison de certains détails ornementaux classicisants, comme le nœud en urne orné d'une tresse à la grecque, ou encore le balustre à chutes de feuilles et "chapiteau ionique". Ils sont mentionnés dans l'inventaire de 1906 sous le numéro 18. La croix, d'une taille démesurée par rapport à l'exposition de l'autel (dont le dais disparu n'aurait pu l'abriter), appartenait sans doute à un autre ensemble de fabrication plus tardive (début du XIXe siècle). Elle est certainement due au même artisan que la lampe de sanctuaire (IM40005475) et la croix de procession (IM40005476) en bois doré que conserve aussi l'église : le décor est de même nature (angelots, perles, tore de laurier, guirlandes de roses et de fleurettes) et surtout de facture similaire ; les deux croix ont en outre en commun le motif symbolique du serpent de la Faute enroulé autour du globe et le motif décoratif des "toupies" perlées.

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle , (?)
Principale : 1ère moitié 19e siècle

Chandeliers : base triangulaire galbée à volutes angulaires sur trois pieds en griffe (peints en rouge) ; tige constituée d'un nœud en urne surmonté d'un balustre ; bobèche évasée en forme de coupe, surmontée d'un binet cylindrique bagué (d'origine, en bois doré comme le reste de l'objet). Croix d'autel : base pyramidale en cavet renversé, nœud en vase, croix emboîtée ; Christ (bras rapportés aux épaules) et titulus cloués ; embouts en forme de toupie vissés.

Catégories menuiserie, sculpture
Structures plan, triangulaire, rectangulaire
Matériaux bois blanc, décor en bas relief, décor dans la masse, doré à la feuille d'or à l'eau, avec assiette, apprêt gravé, peint
Mesures h : 74.0
h : 64.0
la : 23.0
h : 112.0
la : 29.5
Iconographies ornementation, patte, volute, feuille d'acanthe, guirlande, urne, tresse, chute végétale, fleur
Christ en croix, INRI, globe, serpent
ornementation, laurier, chute végétale, guirlande, rose
Précision représentations

Décor des chandeliers : pieds en forme de serre d'aigle ; larges volutes rentrantes ornées d'acanthe aux angles de la base, reliées par des guirlandes de roses et de fleurettes en fort relief, surmontées sur chaque face par une feuille d'acanthe gravée en reparure ; nœud en forme d'urne, orné de feuilles d'acanthe sur le culot, d'une tresse gravée ponctuée de rosettes en relief sur le cercle médian, de perles sur l'épaulement ; tige en balustre ornée de chutes de feuilles, de fleurs en partie gravées (tige et feuilles) et en relief (corolle), et couronnée des volutes d'un "chapiteau ionique" ; bobèche gravée de feuilles nervurées.

Décor de la croix : Christ représenté vivant, le regard tourné vers le ciel au moment de l'invocation au Père, les pieds cloués l'un à côté de l'autre ; titulus en forme d'écriteau rectangulaire ; ornements vissés en forme de toupie à frise de perles et fleuron aux extrémités des bras ; au pied du montant, un globe terrestre autour duquel s'enroule le serpent de la Faute ; bouquet de feuilles d'acanthe sur le nœud en vase ; tore de laurier rubané sur la moulure inférieure de la base, chutes de laurier sur ses angles, guirlandes des roses et de fleurettes sur ses faces.

Précision état de conservation

La dorure de la croix est lacunaire (partie inférieure du montant).

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit au titre objet, 1986/09/01
Précisions sur la protection

Arrêté de protection : retable, tableau, statues, tabernacle, chandeliers et croix, XVIIIe siècle.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 5 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 93/9
Bibliographie
  • CABANOT Jean, MARQUETTE Jean-Bernard, SUAU Bernadette. Guide pour la visite de quelques églises anciennes de Chalosse. Amis des Églises anciennes des Landes. Dax : Barrouillet, 1987.

    p. 14-15
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe