Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Gare de Montignac

Dossier IA24001273 réalisé en 2011

Fiche

Appellations gare de Montignac
Parties constituantes non étudiées pont, gare
Dénominations gare
Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère
Adresse Commune : Montignac
Adresse : avenue de la gare
Cadastre : 2011 AT 285, 286, 217

Ultime tronçon de la ligne de train reliant Angoulême à Sarlat, la section Hautefort-Sarlat, qui dessert Montignac, est mise en service le 15 octobre 1899. La présence de la ligne a favorisé l'implantation d'industries liées au bois, comme les établissements Chaux dès 1899 et l'usine Lajunias. Si le service voyageurs est interrompu dès le 15 mai 1939, les transports de marchandises ne cessent qu'en 1955 ; la ligne est alors démantelée. Vraisemblablement construite en 1899, la gare de voyageurs de Montignac est aujourd'hui détruite, mais subsiste le hangar ferroviaire.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle

Entre Condat-Le Lardin et Saint-Amand-de-Coly, la station de Montignac se trouvait aux confins du bourg sur la rive gauche de la Vézère, sur des terrains précédemment vierges de constructions (plan cadastral ancien). Elle comprenait une gare de voyageurs (actuelle parcelle AT 217) ainsi qu'une gare de marchandises devenue entrepôt (parcelle AT 285).

États conservations détruit
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Ferlier Ophélie