Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Gare de la Pointe de Grave

Dossier IA33003907 inclus dans La Pointe de Grave réalisé en 2012

Fiche

Parties constituantes non étudiées quai
Dénominations gare
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Adresse Commune : Le Verdon-sur-Mer
Lieu-dit : la Pointe de Grave
Adresse : place du 8e RI
Cadastre : 2013 AA 15

La gare actuelle a été reconstruite dans les années 1950, à la suite des destructions de la Seconde Guerre mondiale. L'ancienne gare, construite en 1902 lors du prolongement de la voie ferrée du Verdon à la Pointe, était, semble-t-il, une construction en bois.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle

La gare constitue le terminus de la voie de chemin de fer Bordeaux-Le Verdon. C'est un bâtiment en rez-de-chaussée présentant un pignon aux murs fruités.

Murs enduit
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété d'un établissement public de l'Etat

Annexes

  • Documentation complémentaire

    -Mémoire de Verdonnais (bulletin de l'Association "Histoire et Traditions", Foyer communal Verdonnais) : Les années 1920-1939.

    p. 3 : témoignage de Jean Larrieux.

    La gare de La Pointe paraissait être en bois mais l'intérieur était doublé en briques. A cette époque, la Marine interdisait les constructions en dur et limitait leur hauteur, ceci pour ne pas gêner le tir des canons de 240 qui étaient sur le fort. Le logement était confortable : naturellement, il n'y avait ni eau, ni électricité.

Références documentaires

Périodiques
  • GASTEUIL Bruno. « Promenade en forêt et sur la côte océane au siècle dernier (suite) ». Histoire et traditions du Verdon, Juillet 1997, n°5.

(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Steimer Claire