Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA24001397 réalisé en 2011

Fiche

Parties constituantes non étudiées grange, étable, puits, four à pain, chai
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère - Montignac
Adresse Commune : Saint-Amand-de-Coly
Lieu-dit : la Veyssière
Cadastre : 1818 A1 58 ; 1986 ZA 83-85

La carte de Belleyme figure un lieu-dit "la Veyssiere" environné de vignes. Le logis de la ferme a été construit dans le quatrième quart du 18e siècle, comme l'attestent les dates portées sur le linteau d'une porte extérieure (1776) et sur le rebord du potager (1777). Le millésime 1871 est visible sur le portail d'entrée. C'est peut-être à cette date que la cour a été fermée et les bâtiments agricoles repris. En ruine, l'ensemble a été restauré et remanié à partir de 1965, notamment la grange-étable, transformée en habitation et les toits à cochons, en véranda. Le four à pain qui jouxtait le logis au nord-est a été démoli lors de ces aménagements.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle , porte la date
Principale : 4e quart 18e siècle , porte la date
Secondaire : 3e quart 19e siècle , porte la date
Secondaire : 2e moitié 20e siècle , (?)
Dates 1776, porte la date
1777, porte la date
1871, porte la date

Le logis de la ferme comprend un corps central en rez-de-chaussée autrefois divisé en deux pièces expliquant la présence de deux cheminées. A l'ouest de ce corps, une salle basse, ancien cuvier, est surmontée d'un étage carré abritant une chambre. A l'est, se développe une pièce à vivre équipée d'une cheminée et d'un potager. Elle communique avec une souillarde en appentis, avec une seconde chambre située au rez-de-chaussée du pavillon et, par le biais d'un escalier en charpente, à l'étage de ce pavillon. L'ensemble est en moellon de calcaire, couvert d'un toit en ardoise. Les sols du corps central et de la pièce à vivre sont en "pisé". A l'ouest, le portail est encadré de petites dépendances agricoles remaniées. La grange-étable s'élève au sud de la cour centrale. En moellon et également couverte en ardoise, elle a perdu ses aménagements d'origine. Dans la cour, un puits et un tilleul complètent la ferme.

Murs calcaire moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans croupe
toit en pavillon
Typologies ferme au logis individuel
Statut de la propriété propriété privée
(c) Conseil départemental de la Dordogne ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Marabout Vincent