Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA24004100 inclus dans Écart de La Tournerie réalisé en 2013

Fiche

Parties constituantes non étudiées grange, étable, remise agricole
Dénominations ferme, maison
Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère - Montignac
Adresse Commune : Aubas
Lieu-dit : La Tournerie
Cadastre : 1813 B3 819 ; 2013 ZI (01) 48
Précisions

Le corps de ferme est antérieur au plan cadastral ancien de 1813, qui la représente quasi identique en plan-masse à ce qu'elle est aujourd'hui. Une date portée, 17.. (1788 ?) sur le manteau de la cheminée de la pièce commune en atteste la datation, que confirment d'ailleurs également les critères stylistiques des cadres des baies qui éclairent la pièce : plate-bande à claveau central, cadre à arêtes vives sans feuillure de volets extérieurs. Le bâtiment principal présente la particularité de regrouper un logis (à l'est) et une grange-étable (à l'ouest). Cette dernière a été surélevée sans doute au XIXe siècle, avec les lauzes qui couvraient son toit.

Période(s) Principale : 18e siècle , porte la date
Secondaire : 19e siècle
Dates 1788, porte la date

La ferme de La Tournerie est isolée à l'ouest du hameau, bordant le chemin qui mène à celui-ci. Le bâtiment principal, en fond de cour, est de plan rectangulaire allongé : il regroupe un corps de logis (à l'est) et une grange-étable (à l'ouest). Les murs sont en moellon, seules les parties vives (chaînes d'angle et cadres des baies) sont en pierre de taille ; la couverture est en tuile mécanique.

Murs calcaire moellon enduit partiel
Toit tuile mécanique
Couvrements
Couvertures toit à longs pans

Nous n'avons pas pu visiter l'intérieur des principaux bâtiments.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral ancien de la commune d'Aubas, 1813.

    Section B, dite de Sauveboeuf (3ème feuille) Archives départementales de la Dordogne : 3 P 30186 à 30197
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Dordogne - Pagazani Xavier