Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA24004095 inclus dans Écart du Sablou réalisé en 2013

Fiche

Précision dénomination du Sablou
Parties constituantes non étudiées grange, étable, séchoir à tabac, poulailler, porcherie, hangar agricole
Dénominations ferme, maison
Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère - Montignac
Adresse Commune : Aubas
Lieu-dit : Sablou
Cadastre : 1813 C 306 ; 2013 ZD (01) 239
Précisions

En 1813 (cadastre ancien), quatre unités d'habitation constituaient le hameau du Sablou, mais toutes étaient entre les mains du même propriétaire : "Gerome Granger". L'une d'elles, la parcelle n° 306, comprend un corps de logis à l'ouest et une dépendance agricole au nord, les deux bâtiments séparés par une cour de ferme. Le corps de logis, de plan rectangulaire implanté perpendiculairement par rapport à la pente du coteau, repose sur un étage de soubassement qui renfermait les chais et cuviers ; il est ouvert sur le petit côté occidental par une porte en anse de panier. La porte d'entrée, au rez-de-chaussée, présente un cadre à chanfrein droit qui peut la faire remonter au XVIIe siècle. Le corps de logis semble avoir été profondément remanié au XIXe siècle comme l'indiquent ses fenêtres au rez-de-chaussée surélevé, à cadre rectangulaire et feuillure pour des volets extérieurs. Ce corps de logis a perdu sa couverture en lauze. L'ensemble est aujourd'hui désaffecté.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 19e siècle

La ferme du Sablou est isolée dans la campagne, bâtie au pied d'un coteau exposé au nord. Le bâtiment principal, de plan rectangulaire allongé, comprend seulement un rez-de-chaussée qui repose sur un étage de soubassement largement enterré ; les murs sont en moellon, seules les parties vives (chaînes d'angle et cadres des baies) sont en pierre de taille ; la couverture est en tuile mécanique.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile mécanique
Couvrements
Couvertures toit à longs pans
États conservations désaffecté

Nous n'avons pas pu visiter l'intérieur des principaux bâtiments.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral ancien de la commune d'Aubas, 1813.

    Section A, dite de l'Escuras (1ère feuille) Archives départementales de la Dordogne : 3 P 30186 à 30197
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Dordogne - Pagazani Xavier