Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme dite Maison Uhalde

Dossier IA64002816 réalisé en 2018

Fiche

Œuvres contenues

Appellations Maison Uhalde, Maison D'Uhalde
Destinations école, maison
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier Pessarou
Adresse : Route départementale 323
Cadastre : 1835 B 602 ; 2016 B 437

Le nom de cette maison apparaît dès 1512 dans les archives de la confrérie de Saint-Nicolas. Cependant aucun élément du bâti actuel ne permet de dater la construction de cette époque. D'après une délibération du corps de Ville, la maison aurait été entièrement incendiée en 1681, l'assemblée répondant favorablement à la demande d'aide de son propriétaire, Jean Etchebarne, de bénéficier d'un don de bois d’œuvre pour sa reconstruction.

La maison actuelle est datable, par sa typologie, de la fin du 18e siècle ou du début du 19e siècle.

Elle est représentée sur le plan cadastral de 1835, et occupe une emprise similaire à l'actuelle. A la fin du 19e siècle, elle appartient à Sylvestre Féros, habitant à Madrid. Elle appartient ensuite au tanneur Bernard Arosteguy.

De 1833 à 1852, elle est louée pour accueillir l'école communale du quartier de Pessarou, puis de 1869 jusqu'en 1913, date de construction de l'école actuelle.

Elle a connu des remaniements dans sa partie est, l'entrée ayant été modifiée au début des années 2000.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Secondaire : 4e quart 18e siècle, 1er quart 19e siècle , (?)

Grande maison située au bord de la route reliant les quartiers de Pessarou et de La Chapelle.

De plan rectangulaire, elle est couverte par un toit à croupes et présente des travées ordonnées : trois à l'est et quatre au sud. Les deux niveaux sont percés de fenêtres alignées, et le niveau de combles est ouvert par une ligne d'oculus. Les ouvertures sont à encadrement de bois.

La porte d'entrée sous un appentis à l'est donne sur un couloir ouvrant au nord sur la pièce à vivre, équipée d'une cheminée ayant conservé ses imposants corbeaux en pierre. Au sud, le salon est doté d'un plancher en bois à fines lames. Au milieu du couloir, la cage d'escalier en bois sur poteaux (trace de taille à l'herminette) donne sur l'étage, dont l'une des chambres conserve une cheminée.

Des annexes agricoles jouxtent la maison au nord.

Murs grès moellon enduit
béton parpaing de béton enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en charpente
Typologies Plan rectangulaire, entrée dans le petit côté
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Extrait d'une délibération du 31 décembre 1681 à propos de la demande d'aide de Jean Etchebarne suite à l'incendie de la Maison Uhalde.

    AM La Bastide-Clairence, Registre BB1, f. 64.

    Donation de 4,5 journées de terre et de chênes à Jean d'Etchebarne pour le secourir suite à l'incendie de sa maison d'Uhalde à Pessarou.

    "Jean d'Etchebarne qui a représenté qu'il est notoire que sa maison Duhalde s'est incendiée dernièrement, ensemble tous les meubles, harnais de labourage, fourrage de bestiaux comme sont froment, millet, foin et paille et autres, en telle sorte qu'ils sont tout nus sur le carreau avec sa femme et ses enfants, n'ayant rien au monde que quelque morceau de terre, nous suppliant de lui donner quelque secours".

    Donation faite des chênes pour rebâtir sa maison "sans que les prix puissent être employés à autre usage et avec une autre condition que les créanciers dudit d'Etchebarne ne pourront point avoir prise en aucune manière; et s'ils se mettent en devoir de l'inquiéter ni molester, auquel cas l'assemblée reconnaîtra ladite donation ; et néanmoins cette donation doit subsister au profit de ses enfants pour eux en jouir et disposer comme de leur bien propre".

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
  • Registres de délibérations de 1680 à 1980.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : BB1-2D1
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.