Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme dite Maison Toquely

Dossier IA64002809 inclus dans Quartier de Pessarou réalisé en 2018

Fiche

Appellations Maison Toquely, Maison Tocquely
Parties constituantes non étudiées four à pain
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier Pessarou
Adresse : Chemin de Barrandéguy
Cadastre : 1835 D 58 ; 2016 D 81

Cette ferme est datable du 17e siècle par sa typologie ainsi que par l'utilisation du pan de bois, caractéristiques de cette époque. Cependant elle a probablement connu différentes phases d'extensions, vers l'est. La travée de gauche notamment semble une adjonction du début du 19e siècle, ainsi que l'indique la date 1801 inscrite sur l'agrafe de la porte. L'élévation ouest présente par ailleurs une reprise entre deux parties, témoignant également d'une extension.

La bâtisse est représentée sur le plan cadastral de 1835, selon une emprise similaire à l'actuelle, à l'exception d'une avancée au milieu de l'élévation ouest, disparue depuis. Dans la matrice, la propriété appartient à Jean-Baptiste Auger Ducamp en 1863, famille qui possède de nombreuses propriétés dans la commune à cette époque.

Des stabulations ont été ajoutées au nord dans les années 1960. Au début des années 2000, l'angle sud-ouest a été renforcé en béton, et le four à pain situé à l'angle nord-est a été remanié.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 1er quart 21e siècle
Dates 1801, porte la date

Cette ferme est située dans le hameau de Pessarou, au-dessus du ruisseau de l'Arbéroue. Son élévation principale à l'est sous pignon est asymétrique, avec le pan sud de la toiture faisant le double du pan nord.

L'élévation peut être divisée en deux parties de part et d'autre de l'axe du faîtage. Dans la partie de droite, une porte à encadrement en bois est surmontée d'un étage à pans de bois, ouvrant sur un balcon. Dans la partie de gauche, une large porte décentrée en arc plein-cintre en pierre de Bidache, présente une date inscrite sur son agrafe. Une troisième porte de plus petites dimensions à encadrement de bois ouvre une quatrième travée à gauche.

Côté nord, le mur gouttereau présente deux sorties d'éviers alignées, l'une au rez-de-chaussée et l'autre au premier étage. Tous les encadrements sont en pierre. L’élévation sud présente des traces de remaniements, les ouvertures sont en pierre en linteaux en arcs segmentaires.

La structure intérieure est tripartite, composée de la remise au centre (appelée "sotou" en gascon ou "ezkaratz" en basque), de la pièce à vivre au nord-ouest, et d'une étable au sud-est.

Murs grès moellon crépi
bois pan de bois
Toit tuile creuse
Étages étage en surcroît, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.