Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme dite Maison Saint-Anthony

Dossier IA64002794 réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Maison Saint-Anthony, Maison Saint Antoni
Parties constituantes non étudiées étable, fenil
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier Bidon
Adresse : Route départementale 323
Cadastre : 1835 A 574 ; 2016 A 724

Le nom de cette ferme est cité dès 1535 dans les archives de la Confrérie de Saint-Nicolas. Cependant, aucun élément du bâti actuel ne permet de la dater de cette époque. D'après une délibération du corps de Ville de 1741, elle aurait été incendiée puis reconstruite grâce à un don de bois d’œuvre au propriétaire : "15 chênes à Saint Bois et Delmas (beau-père et gendre) pour leur maison de Saint Antony incendiée".

La maison est représentée sur le plan cadastral de 1835, et occupe une emprise semblable à celle actuelle. Elle appartenait à Pierre Caillava qui possédait en 1842 de nombreuses propriétés, notamment au village la Maison Vieille, et les maisons Chory, Chinon et Delmas, ainsi que les maisons Bigné, Jacques et le Moulin de Joinillon. Elle a également appartenu au tanneur Jean-Pierre Lamagdeleine en 1882.

Des remaniements ont été effectués dans les années 1950, avec la création d'une rampe en béton à l'ouest, ainsi que par la réfection des enduits en ciment.

Période(s) Secondaire : 2e quart 18e siècle
Secondaire : milieu 20e siècle

Ferme située au bord de la route reliant le village au quartier de La Chapelle, sur le flanc sud d'une colline. Elle est composée de deux parties : la partie est, couverte par un toit à deux pans, de plan massé tripartite ; la partie ouest, avec un toit à croupes, perpendiculaire et accolée à la construction initiale.

L'élévation principale, à l'est sous pignon, présente trois travées. Les encadrements sont en bois, les deux fenêtres du premier niveau sont à linteau cintré. Une extension en appentis côté sud sert de remise.

La seconde construction est accessible côté nord par une large porte à double vantaux donnant accès à une étable. A l'ouest, le relief permet un accès direct au fenil par une rampe en béton.

Une annexe à l'angle nord-est servait probablement de porcherie-poulailler.

Murs grès moellon enduit
béton parpaing de béton enduit
Toit tuile creuse
Étages étage en surcroît
Couvertures toit à longs pans croupe
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
  • Attribution de chênes à des particuliers pour rétablissement de leur maison incendiée ou tombée. 19 février 1741.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : BB8
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.