Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme dite Maison Pintchat

Dossier IA64002879 réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Maison Pintchat
Destinations maison
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier Lassarrade
Adresse : Route départementale 123
Cadastre : 1835 E 175 ; 2016 E 337

La maison est mentionnée pour la première fois dans les archives de la confrérie de Saint-Nicolas en 1657. Elle est citée en 1744 dans les délibérations du corps de Ville, comme étant un cabaret contrôlé lors de la "visite des vins aux cabarets du Bourdallat".

Elle est représentée sur le plan cadastral de 1835 selon une emprise différence, l'annexe de l'angle sud-est n'existent plus aujourd'hui. Dans la matrice, elle est signalée en possession de Pierre Durruty, qui détient également la Maison Chory au village, la Maison Joinillon au quartier Pessarou, ainsi que la maison Goumaillou, qui a disparu.

Une gravure sur bois conservée dans la maison représente l'ancienne apparence de la maison, dont la façade était composée de deux travées, avec une large porte pour l'étable côté droit. Une petite annexe côté nord réunissait la porcherie et le poulailler. La maison a été entièrement refaite dans les années 1950, avec notamment la construction d'une rampe sur le côté nord, s'appuyant sur le dénivelé du terrain.

Dans les années 1990, des travaux ont également modifié l'organisation interne de la maison, avec une réorganisation en trois habitations. La porcherie a été remplacée par une annexe de plus grandes dimensions en béton.

Période(s) Secondaire : milieu 20e siècle

Cette ancienne ferme a été très restaurée. Son élévation principale à l'est sous pignon présente diverses ouvertures en béton. L'enduit du soubassement a été supprimé, laissant les moellons en grès apparents. Au rez-de-chaussée, la porte principale est décentrée sur la droite, tandis qu'une porte plus étroite à gauche est jouxtée d'une fenêtre à encadrements de bois. Le deuxième niveau, consistant en un étage en surcroît, décoré de faux pans de bois, est percé de deux fenêtres.

Murs grès moellon enduit
béton parpaing de béton crépi
bois faux pan de bois
Toit tuile creuse
Étages étage en surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
États conservations remanié
Techniques
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
  • Visite des vins aux cabarets et chais de la ville et du Bourdallat, 30-31 mars 1744.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : BB10
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.