Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme dite Maison Picote

Dossier IA64002849 réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Maison Picote, Maison Pikotenia
Parties constituantes non étudiées fenil, rampe d'accès
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier Agnescous
Cadastre : 1835 F 334 ; 2016 F 642

La ferme Picote est datable au 17e siècle par la mise en œuvre des pans de bois. La ferme est représentée sur le plan cadastral de 1835 selon une emprise plus réduite que celle actuelle, des extensions ayant été faites depuis vers l'ouest et le sud. Dans la matrice, elle est tout d'abord citée comme appartenant à Sauveur Miguallé en 1846. Par la suite, elle est présentée comme l'une des nombreuses propriétés de Jean-Baptiste Yrigoyen, marchand à Hasparren en 1860, avec notamment la Maison Balade, en contrebas de Picote, mais aussi les maisons Parcèque et Bidaubide dans les quartiers du Touron et de La Chapelle.

L'adjonction d'une deuxième partie perpendiculaire à la maison à l'arrière et l’aménagement d'une rampe d'accès au fenil à l'ouest, correspondent probablement à des travaux des années 1950.

Période(s) Principale : 17e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle

Située à flanc de colline, en contrebas d'un verger, cette ferme de dimensions réduites se caractérise par trois niveaux différents marqués par le dénivelé du terrain : un étage de soubassement enterré à l'ouest et dégagé à l'est, un rez-de-chaussée surélevé ainsi qu'un comble à surcroît.

Ces trois niveaux sont visibles sur l'élévation principale à l'est sous pignon. Elle est asymétrique avec une extension vers le nord, le pan de toiture faisant de ce côté le double du versant sud. Au 1er niveau, les ouvertures ont été reprises en béton. Le deuxième niveau en encorbellement laisse apparaître les pans de bois entre la tête des murs de refends.

Au sud, une extension d'un seul niveau abrite une remise.

Une deuxième partie perpendiculaire a été accolée à l'ouest, avec rampe en béton donnant accès au fenil, par le nord.

Murs grès moellon enduit
béton parpaing de béton crépi
bois pan de bois
Toit tuile creuse
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Typologies Plan massé asymétrique
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.