Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme dite Maison Peru

Dossier IA64002838 réalisé en 2018

Fiche

Appellations Maison Peru, Maison Bakean
Destinations maison
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier La Chapelle
Adresse : Chemin rural de Bidaubide
Cadastre : 1835 C 200 ; 2016 C 502

Cette ferme est citée dès 1550 dans les archives de la confrérie de Saint-Nicolas. La tête de mur en façade correspond peut-être à la construction initiale du 16e siècle ; cependant, des modifications ont probablement été effectuées au cours du 18e siècle, avec la reprise des encadrements de la travée de gauche en pierre de Bidache.

La ferme est représentée sur le plan cadastral de 1835 : une annexe côté sud-ouest a disparu, et une autre annexe a été créée depuis, accolée au mur nord. Dans la matrice, elle est indiquée en possession de Jean Guichanducq en 1842, puis de Bernard Bidart.

Un chemin relié à la Maison Guichot et passant au-dessus, existait il y a 50 ans. Des vignes étaient plantées dans toute la partie sud-est du coteau, du vin était produit dans cette ferme.

Elle a été remaniée dans les années 1990.

Période(s) Principale : 16e siècle
Secondaire : 18e siècle

Petite ferme bâtie à flanc de colline, située au croisement des chemins de l'Escapat et de la Maison Guichot. Plan massé bipartite, élévation nord sous pignon, asymétrique. Une deuxième partie est accolée à la maison au sud.

Le premier niveau est marqué par une large porte en arc plein-cintre ouvrant la travée de droite. La partie de gauche est percée de deux fenêtres superposées, à encadrement en pierre de Bidache et couvrement en arc segmentaire. Le deuxième niveau est marqué par la tête de mur du refend, en saillie sur un corbeau. Surmontant la large porte de la travée de droite, une fenêtre à encadrement de bois éclaire le 1er étage. Enfin, le niveau de combles est percé par une fenêtre de petites dimensions, également en bois.

A l'intérieur, une petite pièce au sud-ouest a conservé une niche maçonnée en arc plein-cintre, et la jouxtant à gauche, une autre niche carrée de petite dimensions. La remise ou "ezkaratz" présente un demi-niveau correspondant au dénivelé du terrain : la partie nord est en contrebas tandis que la partie sud à l'arrière est plus élevée. L'escalier se trouvait à l'angle nord-est de la remise. Au nord-est, la pièce à vivre conserve sa pierre d'évier, ainsi que deux imposants corbeaux de cheminée.

La deuxième construction au sud, adossée perpendiculairement avec une toiture à croupes, est probablement l'ancienne étable. Elle est ouverte côté est par une large porte à double vantaux. Cette construction est presque entièrement en soubassement.

Murs grès moellon enduit
béton parpaing de béton enduit
Toit tuile creuse
Étages étage de soubassement, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
Typologies Plan massé bipartite
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.