Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme dite Maison La Croisade

Dossier IA64002785 réalisé en 2018

Fiche

Œuvres contenues

Appellations Maison La Croisade, Maison Lacrousade, Maison Lacrouxade
Destinations maison
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier Lassarrade
Adresse : Route départementale 123
Cadastre : 1835 A 734 ; 2018 E 806

Le nom de cette ferme est cité dès 1495 dans les archives de la confrérie de Saint-Nicolas, où il est orthographié "Lacrousade". Cependant, aucun élément du bâti de la ferme actuelle ne permet de la dater de cette époque.

Elle est formée de deux parties distinctes qui correspondent à deux périodes différentes. La partie la plus ancienne, au nord-est, appartient à la typologie des fermes caractéristiques du 17e siècle dans le secteur, ainsi que le confirme la date de 1642 gravée sur l'agrafe de la porte d'entrée. La deuxième partie est constituée par une extension au sud-ouest. Elle correspond à la période de la fin du 18e siècle, avec une construction se rapprochant de la typologique des maisons à toit à croupes, avec travées régulières et ouvertures à encadrements en pierres de Bidache.

Elle est représentée sur le plan cadastral de 1835, où elle figure sur une emprise similaire. Elle y est orthographié "Lacrouxade" et appartient, selon la matrice, à Isabeline Elizabeth Goyheneche veuve Lombard, qui possède également les maisons Trébuc ainsi que Broussé.

Une ferme lui faisant face, servant aujourd'hui de hangar a été fortement remaniée.

Des stabulations ont été construites au nord-est dans les années 1980.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle
Principale : 18e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1642, porte la date

Grande bâtisse à l'écart de la route, longée à l'ouest par deux rangées de chênes anciens. Son entrée est marquée par un portail avec deux imposants piliers. D'aspect hétérogène, elle semble réunir deux constructions accolées.

La partie orientée sud-est est propre à la typologie des fermes de plan massé tripartite longitudinal, avec un toit à deux longs pans, à laquelle se serait greffée la partie sud-ouest.

La ferme initiale est marquée par une porte en anse-de-panier, avec une agrafe sculptée portant une date. Son encadrement est en grès ocre, tout comme les fenêtres formées de quatre blocs de pierre grossiers. Elle est encadrée de deux oculus. Une deuxième porte avec un linteau en bois cintré ouvre dans la travée de droite, jouxtée par une aile en retour correspondant à une remise en appentis.

La partie gauche de cette façade, vers l'ouest, correspond à un autre type, celui des maisons avec toit à croupes, de plan carré, avec des travées plus régulières. Les encadrements sont ici en pierre de Bidache. Les combles sont percés par une ligne de trois oculus.

Murs grès moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies Plan massé tripartite, Plan massé proche du carré, volume cubique
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.