Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme dite Maison Juet

Dossier IA64002822 réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Appellations Maison Juet, Maison Jouet
Parties constituantes non étudiées remise agricole, chai, hangar agricole
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier Pessarou
Adresse : Route départementale 323
Cadastre : 1835 B 474 ; 2016 B 372

Le nom de cette maison apparaît dès 1544 dans les archives de la confrérie de Saint-Nicolas. Cependant aucun élément du bâti ne permet de la dater de cette époque. Son architecture correspond plutôt à la typologie des fermes caractéristiques du 17e siècle dans le secteur, ce que confirme la date 1690 de la porte principale, chantier réalisé pour Jean de Bidart, d'Aihère, ainsi que l'indique l'inscription. La seconde inscription, sur la porte latérale, permet de dater une phase de remaniement de la partie nord en 1726, réalisée pour Pierre Dagourette et Catherine de Gardera.

La ferme est représentée sur le plan cadastral de 1835, sur une emprise similaire à l'actuelle. Elle appartient alors à Salvat Darritchon, qui possède également la Borde Juet, située au-dessus. Elle passe ensuite dans les biens de Bazile Sarrible qui possède, entre autres, la Maison Gardéra, importante bâtisse disparue du quartier La Chapelle, ainsi que les maisons Chapelet et Bellocq au quartier Pessarou.

Dans les années 1950, la partie ouest s'est écroulée puis a été reconstruite.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Secondaire : 2e quart 18e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates 1690, porte la date
1726, porte la date

Cette grande bâtisse surmonte la route reliant le quartier Pessarou à La Chapelle. Son élévation principale, sous pignon à l'est, présente une composition tripartite. Les encadrements des ouvertures sont en pierre au rez-de-chaussée. Une grande porte en arc plein-cintre ouvre au centre, avec impostes moulurées et agrafe sur laquelle est gravée l'inscription : "IOANNES/DE BIDART/D AIHERE/M 1690" ; elle est encadrée de deux oculus. Les deuxième et troisième niveaux ont des ouvertures à encadrements en bois. Sous le pignon, le fenil est ajouré.

Au nord, une deuxième porte à décor classique est composée de pilastres avec chapiteaux en doucine supportant le linteau, sur lequel est gravé l'inscription : "PIERRE DAGOURETTE/CATHERINE DE GARDERA/L'AN 1726", et d'une corniche moulurée. Le plein-de-travée en léger ressaut est surmonté d'une corniche formant l'appui de la fenêtre jumelée du dessus. celle-ci est couverte d'une corniche dont le centre est en saillie. Les autres fenêtres disposent d'un appui et d'un larmier moulurés. Deux évacuations d'évier, l'une au rez-de-chaussée, l'autre au deuxième niveau, sont superposées.

L'intérieur est tripartite, avec la remise centrale ou "ezkaratz" desservant les différentes pièces, et comportant l'escalier donnant à l'étage. A droite, la pièce à vivre ainsi que la salle à manger occupent toute la partie nord. Un chai au nord-ouest communique avec la remise centrale par une porte dont les montants on été évidés pour permettre le passage des futs. Le pressoir est situé à l'angle. La partie sud semble avoir constitué une seconde pièce à vivre.

Un hangar côté ouest est formé de gros piliers maçonnés de moellons en grès ocre. Une porcherie jouxte la maison du côté nord.

Murs grès moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
demi-croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en équerre, en charpente
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.