Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme dite Maison Joinillon

Dossier IA64002812 réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Maison Joinillon, Maison Joanillon
Destinations maison
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier Pessarou
Cadastre : 1835 D 324 ; 2016 D 191

Cette maison est datable de la fin du 17e siècle, comme l'indique l'inscription sur l'agrafe de la porte centrale "DE HEGUIE/DARRITCHON/1697". Le premier nom correspond à celui du maître maçon, et le second à celui du propriétaire : en effet, en 1699, un contrat est passé entre le maître maçon et charpentier Dominigo Heguie, et Jean Darritchon, "laboureur maître de la maison de Joanillon", en paiement de 114 livres tournois pour la construction d'un appentis du côté ouest de la maison.

La maison est représentée sur le plan cadastral de 1835, sur une emprise plus réduite que celle actuelle, puisqu'elle a été développée vers l'ouest depuis. Selon la matrice, elle est alors détenue par Pierre Durruty, qui possède également la Maison Chory au village, ainsi que la Maison Pintchat au quartier Lassarrade.

Des remaniements ont été réalisés dans les années 1960 avec la création d'ouvertures en béton. La partie ouest a été agrandie dans les années 1990, et des réaménagements intérieurs ont été réalisés dans les années 2000.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1697, porte la date
Auteur(s) Auteur : Heguie Dominique, dit(e) Dominigo,
Dominique Heguie , dit(e) Dominigo

Maître maçon et charpentier, actif à La Bastide-Clairence (64) au tournant du 18e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maçon, charpentier, attribution par source

Cette ferme est située au bord de l'Arbéroue, près d'un pont. Une grande bergerie la jouxte, ainsi qu'une annexe accolée à son angle nord-est.

Son élévation principale, à l'est sous pignon, présente une structure tripartite, marquée au rez-de-chaussée par une grande porte centrale en arc plein-cintre à encadrement en grès, avec une inscription sur l'agrafe. Cette porte est encadrée de deux oculus marquant la limite entre le premier et second niveau. Les têtes de murs des refends forment saillie au second niveau. Les ouvertures sont hétérogènes : étroite porte en béton dans la travée de gauche, petite fenêtre à encadrement en bois à sa droite.

Des stabulations ont été établies au nord-ouest.

Murs grès moellon enduit
béton parpaing de béton enduit
Toit tuile creuse
Étages étage en surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Minutes notariales de Me Jean-Pierre Golar, notaire à La Bastide-Clairence, 1698-1699 [document numérisé en ligne sur le site des archives départementales].

    F° 1 à 3. Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques : 3 E 556
  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Beschi Alain