Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme dite Maison Guillebert

Dossier IA64002774 réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Maison Guillebert, Maison Guilleber, Maison Gilibert
Destinations maison
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier Bidon
Cadastre : 1835 A 151 ; 2016 A 191

Le nom de cette ferme est cité dès 1516 dans les archives de la confrérie de Saint-Nicolas, orthographiée "Gilibert". L'inscription "EDIFIEE/1602", sur la porte principale en arc plein-cintre, témoigne d'un important chantier de reconstruction intervenu à cette époque.

La ferme est représentée sur le plan cadastral de 1835 sur une emprise légèrement différente, avec un plan s'étant développé en longueur. La matrice cite les différents propriétaires qui s'y sont succédé : au cours du 19e siècle, elle appartenait à la famille Carresse-Castagnet, patronyme que l'on retrouve pour plusieurs maisons du village.

L'adjonction d'un auvent formant une remise au nord, ainsi qu'une extension en béton vers l'ouest ont probablement été créés dans les années 1970.

Période(s) Principale : 1er quart 17e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle

Ferme implantée en hauteur du quartier Bidon. Elle est caractérisée par un plan massé tripartite divisé en longueur, de dimension plus importante que les fermes des alentours.

L’élévation principale à l'est, sous pignon est composée de trois travées divisées en deux niveaux. Elle est marquée dans son axe central par une grande porte à encadrement en pierre en arc plein-cintre. L'agrafe est sculptée et présente une inscription codée avec des lettres dans des sens différents et dont certaines ont été fusionnées. Les jambages de cette porte sont moulurés avec des angles évidés. Au-dessus, la fenêtre jumelée avec montant central chanfreiné, formant un décor simple de pilastre, éclaire le niveau de surcroît. Deux pierres en saillie pouvaient servir de consoles pour des aisseliers soutenant l'avant-toit. L'axe de faîtage de la toiture est légèrement décalé.

La partie sud présente un petit escalier en pierre calcaire donnant accès à une porte donnant sur la pièce à vivre.

Les parties nord et ouest ont fortement été remaniées, avec la création d'extensions en béton à couverture synthétique.

Murs grès moellon enduit
béton parpaing de béton crépi
Toit tuile creuse, matériau synthétique en couverture
Étages en rez-de-chaussée, étage en surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
Bibliographie
  • LALANNE Guy (dir.). La Bastide Clairence. Ciboure : Jakintza, 2018.

    P. 148.
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.