Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme dite Maison Cousturé

Dossier IA64002868 inclus dans Quartier de La Chapelle réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Appellations Maison Cousturé
Destinations ferme
Parties constituantes non étudiées fenil, rampe d'accès, cour
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier La Chapelle
Cadastre : 1835 B 274 ; 2016 B 683 Dans le cadastre actuel, les maisons Cousturé et Perrique partagent la même parcelle.

La Maison Cousturé est mentionnée dès 1500 dans les Archives de la confrérie de Saint-Nicolas, où elle est orthographiée "Couture". Dans son état actuel, elle semble datable du 17e siècle, par la modénature de ses anciennes ouvertures. Elle a été agrandie du côté sud d'une extension formant une petite aile perpendiculaire à la façade, probablement à la fin du 18e siècle.

La ferme est représentée sur le plan cadastral de 1835 selon une emprise similaire à l'actuelle. Dans la matrice, elle est la propriété de Suzanne Haristoy, veuve de Pierre Cousturé, et de ses héritiers, famille également en possession de la Maison Mayté.

Une reprise dans la maçonnerie de la partie ouest et l’aménagement d'une rampe d'accès au fenil correspondent probablement aux années 1950. L'androne séparatif avec la Maison Perrique a été comblé lors de la fusion des parcelles mitoyennes, les deux édifices étant aujourd'hui reliés à l'étage par le fenil.

Des stabulations ont été ajoutées à l'ouest ainsi qu'à l'est, probablement dans les années 1980.

Période(s) Principale : 17e siècle
Secondaire : 4e quart 18e siècle
Secondaire : milieu 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle

Située à l'extrémité ouest du hameau du quartier de La Chapelle, cette ferme a la particularité d'être construite en mitoyenneté avec la Maison Perrique du côté nord, dont elle était séparée par un simple androne, aujourd'hui comblé.

En dépit des remaniements de l'élévation principale à l'est sous pignon, son organisation tripartite reste perceptible. Le rez-de-chaussée est ouvert par une large porte centrale en arc plein-cintre en "cargneule" (roche sédimentaire locale). Elle donne sur la remise ou "ezkaratz". Une large porte rustique est percée dans la travée de droite. L'étage était originellement éclairé par trois fenêtres de baies jumelées, celle surmontant la porte centrale ayant été agrandie vers le bas pour faciliter l'accès au fenil. Le troisième niveau semblerait être un rehaussement, comme en témoigne un ancien corbeau d'aisselier. Le surcroît est percé de deux petites fenêtres en ciment, trois corbeaux soutiennent les aisseliers de l'avant-toit.

Une extension du logis accolée à la travée de gauche forme une petite aile, dont les ouvertures en arc segmentaire dans le mur nord sont en calcaire sombre et en pierre de Bidache.

Le mur gouttereau sud est percé de fenêtres irrégulières à encadrement de bois, ainsi que d'une porte à l'étage donnant sur un balcon en bois.

L’élévation ouest est fortement remaniée avec des ouvertures hétérogènes, une extension en avancée reliée à la rampe d'accès au fenil.

Murs grès moellon enduit
béton parpaing de béton crépi
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit, en charpente
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.