Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme dite Maison Canton

Dossier IA64002850 réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Maison Canton, Maison Cantoun
Destinations maison
Parties constituantes non étudiées fenil, rampe d'accès
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier Agnescous
Adresse : Route départementale 510
Cadastre : 1835 F 15 ; 2016 F 633

La ferme Canton est mentionnée dès 1534 dans les archives de la confrérie de Saint-Nicolas. Cependant aucun élément du bâti actuel ne permet de la lier à cette époque. Son plan massé tripartite divisé en long, avec élévation principale sous pignon à l'est, est caractéristique des constructions du 17e siècle, mais la reprise de la plupart des ouvertures rend sa datation difficile.

La ferme appartient encore à un membre de la famille Canton au début du 19e siècle. Elle est représentée sur le plan cadastral de 1835 selon une emprise semblable à l'actuelle. Selon la matrice, elle est alors détenue par Guillaume Castagnet, qui possède plusieurs propriétés dans le village, telles que les maisons Sance ou Castagnet, Marchand, et Pitène.

Une reprise dans la maçonnerie de la partie arrière et l’aménagement d'une rampe d'accès au fenil, correspondent probablement aux années 1960. L'ajout des deux lucarnes sur le versant sud de la toiture date de la fin du 20e siècle.

Période(s) Principale : 17e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle

Ferme construite près du chemin du quartier La Côte, isolée sur la dorsale d'une colline. Son plan massé est tripartite. L'élévation principale à l'est sous pignon, avec encadrements bois, est marquée par une porte centrale avec linteau en bois. L'annexe accolée au mur nord correspond probablement à l'ancien four à pain. Dans les murs sud, nord et ouest, la majeure partie des ouvertures ont été reprises en béton.

L'élévation ouest dont le premier niveau est en soubassement, est accessible par une rampe en béton donnant accès au fenil en surcroît.

Deux lucarnes en chien-assis ouvrent le versant sud de la toiture.

Murs grès moellon enduit
béton parpaing de béton crépi
Toit tuile creuse
Étages étage de soubassement, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Typologies Plan massé tripartite
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.