Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme dite Maison Cailleba

Dossier IA64002784 réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Maison Cailleba
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier Lassarrade
Adresse : Route départementale 123
Cadastre : 2018 E 557 ; 2018 E 506

Cette maison est datable du 4e quart du 17e siècle, comme l'indique la date de 1681 sur l'arc plein-cintre de la façade est. Elle est mentionnée dès 1683 dans les archives de la confrérie de Saint-Nicolas.

Elle est représentée sur le plan cadastral de 1835, selon une emprise sensiblement différente, surtout à l'est où des extensions ont été tronquées depuis. Elle est alors orthographiée "Caillava", et appartenait, selon la matrice, à Arnaud Biraben Duguine, qui possédait également la Borde Cailleba.

La maison a été remaniée aux cours de la 2e moitié du 20e siècle avec l'évolution des pratiques agricoles. Une rampe a notamment été aménagée contre une extension au sud-ouest, dans les années 1960. Les stabulations ont été développées au cours des années 1990, à l'ouest.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1681, porte la date

Ferme située au bord de la route de Pessarou, dont elle est séparée par un muret avec un portail entre des piliers à amortissements sphériques.

Elle se caractérise par son plan rectangulaire. Des ajouts à l'ouest rendent cependant sa structure plus complexe. Son élévation principale est tournée vers la route, dans le mur gouttereau est. Les chainages d'angles harpés en pierres calcaire encadrent la façade, elle est divisée en deux niveaux. Une porte en arc plein-cintre avec encadrement en calcaire est décorée de pilastres engagés, supportant un fronton triangulaire. Une croisée à meneaux entre les deux niveaux a été murée mais reste visible dans la maçonnerie. L'élévation sud sous pignon est étroite et haute, avec une extension accolée à l'ouest, accessible par une rampe au sud.

Des stabulations jouxtent la ferme dans sa partie ouest.

Murs grès moellon enduit
calcaire moyen appareil
béton parpaing de béton enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Typologies Plan rectangulaire, entrée dans le mur gouttereau
États conservations remanié
Techniques maçonnerie
Représentations pilastre, fronton
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.