Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme dite Maison Bignasse

Dossier IA64002843 réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Maison Bignasse, Maison Lavignasse
Parties constituantes non étudiées fenil
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier La Chapelle
Adresse : Chemin Rural de l' Escapat
Cadastre : 1835 B 144 ; 2016 B 170

Cette ferme est mentionnée dès 1533 dans les archives de la Confrérie de Saint-Nicolas. Cependant aucun élément du bâti ne permet de la dater de cette époque. Sa typologie est caractéristique des constructions de la fin du 18e siècle et du début du 19e siècle : toit à quatre eaux ou à croupes, un plan se rapprochant du carré et une volume proche du cube, avec une recherche d'alignement des travées et une harmonisation des ouvertures.

Elle est représentée sur le plan cadastral de 1835 avec une emprise plus réduite que celle actuelle. Une annexe visible sur ce premier cadastre à l'angle sud-est de la ferme a disparu. Selon la matrice, elle appartient à Bernard Sarrible en 1856. La famille Sarrible possède plusieurs propriétés dans la commune, telles que les maisons Juet, Gardera, Bartète, etc.

Elle a été agrandie vers le nord avec l'ajout d'une remise dans les années 1970.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle, 1er quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle

Maison implantée en hauteur, sur le versant sud-est d'une colline dominant le cours de l'Arbéroue. Plan massé proche du carré, couverte d'un toit à croupes, avec toutes les ouvertures à encadrement de pierre de Bidache et chaînes d'angles en marne. L'élévation est de trois travées est ouverte au centre par la porte d'entrée en arc plein-cintre, précédée de deux marches formées par des meules de moulin en remploi. Les travées sont régulières, avec une légère asymétrie pour la fenêtre du comble à droite. Le mur sud est rythmé par trois travées régulières. L'élévation postérieure à l'ouest, en soubassement, permet un accès direct au fenil à l'étage par une rampe ménagée dans le dénivelé du terrain. A l'angle nord-ouest, une annexe en pierres en état de ruine est rattachée à la maison.

Une annexe en parpaings de béton et couverture synthétique est accolée au mur nord.

Murs grès moellon enduit
béton parpaing de béton enduit
Toit tuile creuse
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
Couvrements
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à deux pans croupe

Typologies Plan massé proche du carré, volume cubique
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.