Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme de Tchalot

Dossier IA40001952 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Tchalot
Parties constituantes non étudiées grange, poulailler, porcherie
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Lieu-dit : Tchalot
Adresse : chemin rural de Tchalot à Haut
Cadastre : 1809 F 100 ; 1844 J 228 ; 2015 J 96

La ferme de Tchalot ou Chalotte est déjà visible sur les plans cadastraux de 1809 et 1844. L'emprise du corps de logis diffère du plan actuel, qui se rapproche de la demeure du général Lamarque dans la ville de Saint-Sever. En effet, la métairie est une possession du général, à proximité de son pavillon de chasse, Cahoupé.

Le corps principal de la ferme parait être reconstruit dans la seconde moitié du 19e siècle. L'appentis adossé à la façade arrière et faisant office d'étable, est une adjonction plus récente. L'encadrement des ouvertures en pierre et brique se rattache aux constructions rurales de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle.

Selon le livre des comptes des métairies de la famille Lamarque, faisant état des productions à la fin du 19e siècle, la ferme de Tchalot produisait principalement du froment, du maïs et des pommes de terre.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : limite 19e siècle 20e siècle

La ferme de Tchalot est composée de plusieurs bâtiments : un corps de logis avec étable et des dépendances dont un poulailler et une grange.

Le logis est constitué d'un corps central en rez-de-chaussée et comble à surcroît éclairé par des oculus et de deux corps pavillonnaires latéraux avec un étage carré. Le corps central de trois travées est percé en rez-de-chaussée d'une porte centrale ouvrant sur la salle commune. Les chambres sont distribuées dans les pavillons latéraux. A l’exception des chaînages et des encadrements en pierre de taille, la façade est enduite. Un appentis est adossé sur la façade postérieure. Des anciens "ristouns", petites baies destinées à engraisser les bestiaux depuis le logis, aujourd'hui comblés, indiquent que l'appentis servaient d'étable. Deux fenêtres en arc segmentaire ont un encadrement de briques et pierre. Le reste de la construction est en matériaux mêlés.

La grange est construite en essentage de planches. La façade principale est sous le pignon.

La loge à cochons et le poulailler sont rassemblés dans un même bâtiment de plan rectangulaire.

Murs calcaire pierre de taille
appareil mixte enduit partiel
brique
pierre galet
Toit tuile creuse, tuile plate, tuile mécanique
Étages comble à surcroît, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
pignon couvert
Typologies C1
Techniques

La ferme de Tchalot est représentative des métairies de la famille Lamarque. Son architecture particulière est unique dans la commune de Saint-Sever.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Revenus des métairies de la famille Lamarque-Capdeville, 1885-1903.

    Archives privées
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1809.

    Section J Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 1
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1844.

    Section J Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 2
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Saint-Sever - Ferey Marie