Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme de May de Diou

Dossier IA40001953 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations May de Diou
Parties constituantes non étudiées étable, grange, remise agricole
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Lieu-dit : Pipoulan
Adresse : chemin de May de Diou
Cadastre : 1809 I 36 ; 1844 R 28 ; 2015 AW 6

Le nom de May de Diou signifie "la mère de Dieu" en gascon.

La ferme est visible sur un plan issu du terrier des bénédictins au 18e siècle. Elle est alors la propriété du seigneur Lasserre et est entourée de vignes et de taillis. La datation exacte de la maison est incertaine. L'enduit recouvrant la façade principale sous pignon ne permet pas de percevoir le pan de bois dont la mise en œuvre pourrait apporter des indications. Cependant, l'utilisation d'une pierre calcaire coquillier jaune aux encadrements de la grange et de briques pleines sont des marqueurs d'une construction pouvant se situer à la limite des 17e et 18e siècles. La cheminée conservée dans la chambre nord-est, exceptionnelle en milieu rural, présente également des formes repérées en ville, qui sont propres à cette période.

L'emprise du corps de ferme sur le plan cadastral de 1809 est similaire à l'actuel.

Une remise au sud a été construite au cours du 20e siècle.

Période(s) Principale : limite 17e siècle 18e siècle , (?)
Secondaire : 20e siècle

Les bâtiments de la ferme sont composés d'un logis, d'une étable et d'une grange.

Le logis est placé sur le devant du bâtiment principal. Une porte piétonne du rez-de-chaussée donne sur la salle commune. L'ensemble de la façade est enduite. Le niveau de comble est éclairé par une fenêtre percée sous le pignon.

La grange occupe l'arrière du bâtiment principal. L'étable est placée dans l'aile en retour et le long du logis. Elle est construite en matériaux mêlés avec une prédominance de galets de l'Adour et en pierre de taille pour les chaînages d'angle. La porte cochère centrale a un encadrement en brique et pierre. Elle est couverte d'un linteau de bois sur lequel s'appuie la fenêtre supérieure.

Murs calcaire appareil mixte enduit partiel
brique
pierre galet
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans croupe
pignon couvert
Typologies C3
États conservations restauré
Techniques décor stuqué
Représentations mascaron, guirlande, médaillon, palme, pilastre, denticule
Précision représentations

La cheminée de la chambre au nord-est de la salle commune porte un riche décor de stuc.

Le corps central du trumeau est décoré de palmes soutenant un médaillon ovale. Il est surmonté d'un masque de la bouche duquel s'échappe une guirlande végétale. La guirlande rejoint les côtés du trumeau traités en pilastres. La cheminée est couronnée d'une corniche à denticules.

La ferme de May de Diou est une des fermes les plus anciennes de la commune. La cheminée au décor de stuc est exceptionnelle en milieu rural.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables cheminée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1809.

    Section I Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 1
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1844.

    Section R Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 2
  • Plan de l'ouest de la commune de Saint-Sever issu du terrier des bénédictins, 18e siècle.

    Archives départementales des Landes : PL 8697
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Saint-Sever - Ferey Marie