Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Exploitation aquacole, anciens marais salants

Dossier IA33004394 réalisé en 2012

Fiche

Á rapprocher de

Parties constituantes non étudiées digue, vanne, chenal
Dénominations marais salant, installation aquicole
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Saint-Vivien-de-Médoc
Adresse Commune : Jau-Dignac-et-Loirac
Lieu-dit : Port de Charmail
Cadastre : 2013 D 409 à 417 ; 1833 A1 28 à 44

La présence de marais salants est indiquée sur la carte de Belleyme, dans les mattes de Jau, à la limite de la commune de Saint-Vivien-de-Médoc et de ses salines alimentées par le chenal de la Fosse.

Les longs bassins rectangulaires sont alimentés en eau par le "chenal d'Iost" ; une écluse est indiquée, permettant de réguler le niveau des eaux dans les bassins.

Sur le plan cadastral de 1833, on retrouve ces bassins, plus grands et plus nombreux dans la matte de Charmaille. Ils servent alors de réservoirs à poissons. La statistique de Jouannet publiée entre 1837 et 1843 mentionne encore la présence de marais salants à Jau, tout comme l'Atlas de la Gironde publié en 1888.

La pratique semble définitivement abandonnée après la Première Guerre mondiale. D'après Chantal Monguillon, M. Suet propriétaire d'une saline à Charmail continue à la faire exploiter jusque dans les années 1930 par Joseph Rula.

Les bassins sont convertis en réservoirs à poissons, puis des larves de gambas d'origine janponaises y ont été introduites. Six producteurs se sont alors installés en Médoc dans les années 1980 pour développer cette activité. En 2000 est créée la Société d'exploitation aquacole de Charmail.

En 2014, l'affinage d'huîtres y a été également autorisé.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Principale : 21e siècle

L'exploitation aquacole est localisée au nord-ouest de la commune, à la limite avec la commune de Saint-Vivien-du-Médoc et à proximité du port de Charmail, à l'extrémité du canal de Charmail.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Carte géométrique de la Guyenne dite Carte de Belleyme, feuille n°6, levés vers 1763-1764, éch. 1/43200 env.

  • Plan cadastral napoléonien, 1833.

    section D Archives départementales de la Gironde : 3 P 208
  • Atlas du Département de la Gironde, 22 planches, 67,5 x 93 cm à l'échelle de 1/40 000, 1888.

    Archives départementales de la Gironde : 1 Fi 1046
Bibliographie
  • CHAILLOT Roger. Petite histoire de Jau-Dignac-Loirac. 1973.

  • JOUANNET, Vatar François. Statistique du Département de la Gironde. Bordeaux : La vigne jeune imprimeur, 1837, tomes 1 et 2.

  • MONGUILLON Chantal. L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac. Pauillac : Société archéologique et historique du Médoc, 2018 (Hors-série de la revue Les cahiers méduliens).

    p. 86
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Riberolle Jennifer