Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Établissement thermal, actuellement usine de mise en bouteilles des eaux minérales (source Sainte-Anne des Abatilles)

Dossier IA33002347 réalisé en 2012

Fiche

Œuvres contenues

Appellations source Sainte-Anne des Abatilles
Dénominations établissement thermal, usine de mise en bouteilles des eaux minérales
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Adresse : 157 boulevard de la Côte d'Argent
Cadastre : 2012 BD 01

La source des Abatilles a été découverte en 1922, à la suite d'un forage destiné à trouver des hydrocarbures. L'eau a été analysée et estimée "comparable aux eaux minérales les plus réputées". La Société thermale des Abatilles-Arcachon a été créée en 1925. L'établissement conçu par l'architecte Jules de Miramont et l'entrepreneur J. Protheau, proposait des bains, des douches sous-marines, des massages sous l'eau et une buvette dont le décor de mosaïque a été exécutée par V. Sacchi de Bordeaux (signature). La buvette est seule restante de l'établissement thermal des Abatilles sur le lieu de la source Sainte-Anne. Cet établissement a été fermé en 1970. L'usine de mise en bouteilles est aujourd'hui gérée par des exploitants privés.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1925, daté par source
Auteur(s) Auteur : Miramont Jules de,
Jules de Miramont (1862 - 1935)

Né en 1862 en Lot-et-Garonne, Jules de Miramont fait ses études à l’école d'Architecture de Bordeaux, il en sort diplômé en 1884. Ancien élève de Marcel Ormières il devient son collaborateur à Arcachon, ville où il décède en 1935.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Protheau J., entrepreneur de maçonnerie, attribution par source
Auteur : Sacchi V., mosaïste, attribution par source

La buvette est construite sur un socle en moellon et ciment (mosaïque en décor). Des colonnes cylindriques supportent la toiture polygonale couverte de tuile creuse. Des carreaux de verre coloré ferment certains entrecolonnements. Une fontaine (vasque supportant un vase, décor de mosaïque, garde-corps à balustres) occupe le centre de la buvette.

Murs ciment
moellon
Toit tuile creuse
Couvertures toit polygonal
Techniques mosaïque
Statut de la propriété propriété d'une personne morale

Références documentaires

Bibliographie
  • BOYE Michel. Arcachon de A à Z. Saint-Cyr-sur-Loire : Alan Sutton, 2009.

    P. 140-143
Périodiques
  • JACQUES Michel. "La source Sainte-Anne des Abatilles". Bulletin de la Société historique et archéologique d'Arcachon et du Pays de Buch, n° 114, 4eme trimestre 2002.

    P. 40
  • BESNARD Michel. "Louis Le Marié, inventeur de la source des Abatilles à Arcachon". Bulletin de la Société historique et archéologique d'Arcachon et du Pays de Buch, n° 145, 3eme trimestre 2010.

    P. 64-95
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand