Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église abbatiale Saint-Sever

Ensemble du maître-autel (degré d'autel, autel, 2 gradins d'autel, tabernacle, baldaquin)

Dossier IM40006129 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations degré d'autel, autel, gradin d'autel, tabernacle, ciborium
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : place du Tour du Sol
Emplacement dans l'édifice choeur

Cet autel, probablement installé au moment de la réfection générale du chœur en 1810, est inspiré, dans un esprit néoclassique, des créations de la fin du XVIIe siècle, tels les autels-baldaquins dessinés par Charles Le Brun pour les églises parisiennes de Saint-Séverin et des Grands-Augustins. Ce modèle devait connaître une grande faveur dans le Sud-Ouest jusqu'aux années 1850, notamment avec les meubles monumentaux de la maison bordelaise Daux et Doumeret.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle
Dates 1810

Structure générale : autel-tombeau d'élévation galbée en talon droit placé sur un degré à cinq marches de bois et surmonté par deux gradins parallélépipédiques dont le premier supporte un tabernacle circulaire à dais d'exposition. L'armoire eucharistique comporte six colonnes (une paire de part et d'autre de la porte reposant sur un stylobate et deux à l'arrière) supportant un entablement à frise et corniche moulurée ; un dais d'exposition à quatre colonnes et dôme (réfection de la fin du 19e siècle) couronne l'armoire. A l’arrière de l'autel, s'élève un baldaquin de plan semi-circulaire à retours droits, composé de huit colonnes sur stylobate (colonnes latérales jumelées), à chapiteau corinthien, supportant un entablement classique à architrave, frise et corniche ; la partie en hémicycle est couronnée d'un cul-de-four caissonné.

Catégories maçonnerie, menuiserie, gypserie, sculpture
Structures plan, rectangulaire plan, semi-circulaire élévation, galbé élévation, droit colonne, 14
Matériaux bois, structure, (?), mouluré
stuc, décor, décor en bas relief, décor en ronde bosse, décor rapporté, peint, faux marbre, polychrome, doré
Iconographies croix, Foi, Espérance, calice, ancre, ostensoir, angelot
ornementation, griffe, médaillon, croix, fleur, feuille, perle, draperie, pompon, caisson, nuage
Précision représentations

Autel : soubassement mouluré comportant deux griffes sur les angles. Tombeau décoré sur la face antérieure de tables chantournées à encadrement de perles autour d’un médaillon central en creux orné d’un motif bûché (vraisemblablement une croix entourée de rayons). Sur les angles coupés, motifs floraux en relief. Sur les côtés, cadre chantourné à encadrement de perles.

Gradins et massif postérieur : décorés de deux tables rectangulaires horizontales encadrées de perles et de feuilles stylisées.

Tabernacle : les chapiteaux des colonnes sont ornés de deux rangs de feuilles ; la partie supérieure est décorée de draperies formant des festons séparés par des houppes. La porte à sommet arrondi est décorée en relief méplat d’un ostensoir en forme de soleil.

Baldaquin : le cul-de-four, orné de caissons losangés et décorés de fleurs de différents types, est couronné de deux angelots presque nus assis sur des nuages et tenant un ostensoir central. De part et d’autre de la coupole, une statue assise représentant, à gauche, la Foi tenant un calice de la main gauche (ainsi qu'une croix aujourd'hui disparue dans la main droite) et, à droite, l’Espérance appuyée sur une ancre.

Ensemble peint en faux marbre : blanc pour l’autel ; rose pour le stylobate, les gradins d’autel, l’entablement et le dais d’exposition du tabernacle ; rose et vert pour les colonnes du baldaquin. Les chapiteaux, les caissons et le couronnement du cul-de-four sont dorés.

États conservations oeuvre restaurée
partie remplacée
manque
Précision état de conservation

État en 1969 : parties basses de l'autel en mauvais état, lacunes dans le revêtement de stuc (tombeau et table de l’autel, fûts de quelques colonnes). Le dais d'exposition du tabernacle a été remplacé en style néo-roman à la fin du 19e siècle. Il manque la croix dans la main droite de la Foi. Le degré d'autel a été restauré dans les années 1960.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Fascianella Linda - Maisonnave Jean-Philippe