Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Chapelle Saint-Jean de Péré

Ensemble du maître-autel (autel, gradin, tabernacle)

Dossier IM40006893 réalisé en 2017

Fiche

Dénominations autel, gradin d'autel, tabernacle
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Lieu-dit : Péré
Adresse : Rond-Point du Pavillon
Emplacement dans l'édifice choeur

Autel sans doute installé vers 1924, à l'issue de la construction de la chapelle.

Période(s) Principale : 1ère moitié 20e siècle

Autel de style néogothique, en résineux (pin ou sapin) teinté et verni. Autel tombeau (aujourd'hui détaché) à deux colonnettes angulaires ; massif postérieur (refait) surmonté d'un gradin droit et d'un second gradin à trois redents encastrant un tabernacle parallélépipédique à porte rectangulaire entre deux colonnettes portant un gâble ajouré ; exposition cubique couronnée d'une croix en bois (sur laquelle est fixée une croix de procession en laiton argenté et bronze doré du milieu du XIXe siècle, en remploi).

Catégories menuiserie
Structures plan, rectangulaire élévation, droit colonne, 4
Matériaux bois résineux, décor en bas relief, décor dans la masse, décor rapporté, vernis, ciré
Précision dimensions

Autel : h = 90 ; la = 214 ; pr = 57 ; massif postérieur : h = 90 ; gradin inférieur : h = 15,5 ; gradin supérieur : h = 57,5 ; tabernacle : h = 118 ; la = 54,5.

Iconographies IHS, calice, hostie
ornementation, ornement à forme architecturale, ornement à forme végétale
Précision représentations

Trois arcs gothiques sur la face de l'autel, avec monogramme IHS en relief rapporté au centre ; colonnettes à chapiteau feuillagé aux angles de l'autel et du tabernacle ; calice et hostie en relief rapporté (collé) sur la porte du tabernacle ; quadrilobe en creux sur le ressaut du gradin sous le tabernacle ; croix fleuronnée sur volutes végétales dans le tympan du tabernacle.

États conservations remaniement
Précision état de conservation

Le tombeau d'autel a été détaché de l'ensemble et avancé à l'entrée du chœur pour servir d'autel "face au peuple" après Vatican II ; la face du massif postérieur, désormais à nu, a alors été décorée d'un panneautage à arcs brisés. Une croix de procession (mutilée) du XIXe siècle est utilisée en remploi sur la croix sommitale de l’exposition.

Statut de la propriété propriété d'une association diocésaine
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe