Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Laurent

Ensemble du maître-autel (autel, 2 gradins, tabernacle et crédence, 2 statues d'anges lampadophores)

Dossier IM40005886 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations autel, gradin d'autel, tabernacle, crédence, statue
Titres anges lampadophores
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Mugron
Emplacement dans l'édifice choeur

Comme l'indiquent un compte-rendu de la cérémonie de consécration de l'église le 2 décembre 1866 et la monographie paroissiale de l'abbé Foix, le maître-autel de la nouvelle église de Mugron fut offert par Blanche d'Antin (1805-1899), veuve du bâtisseur de l'édifice, Bernard-Roch Domenger (1785-1865), qui le paya la somme de 5.000 francs. En tant que don d'un particulier, le meuble n'est mentionné qu'incidemment dans les registres de la paroisse Saint-Laurent et son auteur est donc inconnu, au contraire des autels secondaires de l'église. Des détails décoratifs communs (les tiges feuillues du gradin, les feuilles "romanes" du tympan du tabernacle) avec les autels de la Vierge (réf. IM40005887) et de saint Joseph (réf. IM40005888) permettent toutefois de l'attribuer comme eux à "un artisan d'Aire-sur-l'Adour", à l'identité non établie.

Ce meuble remplaçait un autel néoclassique fourni en 1835 pour l'ancienne église par le marbrier Arnaud Graciette fils, de Bagnères-de-Bigorre. Payé en grande partie grâce aux dons du père de Blanche d'Antin, le baron Jean-de-Dieu d'Antin (alors maire de la commune), et de son mari Bernard Domenger, le meuble, désormais inutile, fut offert par la fabrique à Mme Domenger, qui en fit don à son tour en 1868 à la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Larbey, où la veuve possédait la propriété de Lestage. L'autel, récemment restauré, se trouve toujours dans le chœur de cette église (réf. IM40005735).

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1866, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Domenger d'Antin Blanche,
Blanche Domenger d'Antin , né(e) d'Antin (1805 - 1899)

Blanche d'Antin (an XIII - 1899), fille aînée de Jean-de-Dieu d'Antin, baron de Sauveterre, maire de Mugron, préfet des Basses-Pyrénées (1770-1844), et de Marie-Victoire de Castelnau (1768-?) ; épouse en 1832 Bernard-Roch Domenger, conseiller général des Landes (1785-1865) ; bienfaitrice de l'église de Mugron.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur, attribution par source

Meuble de style néogothique, entièrement en marbre blanc, posé sur un degré d'autel à trois marches en marbre gris-noir veiné, avec plateforme en bois marqueté. Autel-tombeau droit à la face divisée par six colonnettes encadrant des niches en arc brisé abritant des reliefs ; autres colonnettes de plus grande taille aux angles du tombeau ; gradin droit à ressaut central ; tabernacle architecturé à porte rectangulaire encadrée de deux colonnettes portant un tympan trilobé, encastré dans un second gradin à trois redents ; exposition à quatre colonnettes, gâbles contigus et flèche octogonale sur tambour à colonnettes angulaires. Au revers du meuble, un escalier en bois, à deux volées convergentes et plateforme avec garde-corps en fer forgé. Au revers du tabernacle, une plaque en marbre noir veiné encastrée. Près de l'autel, du côté sud, une crédence à plateau de marbre blanc (rectangulaire, à angles antérieurs coupés) sur pied en forme de colonnette à chapiteau gothique, en carton-pierre ou pierre reconstituée.

Autel encadré à l'origine par deux statues d'anges lampadophores en plâtre polychrome et doré (aujourd'hui déplacées dans le bras sud du transept et posées sur des socles constitués de troncs d'arbre équarris).

Catégories marbrerie, sculpture, menuiserie
Structures plan, rectangulaire élévation, droit colonne, 20
Matériaux marbre uni, blanc, décor en bas relief, décor rapporté
marbre veiné, noir, poli
chêne, marqueterie
plâtre, moulé, peint, polychrome, peint faux or
carton-pierre, moulé
Mesures h : 500.0
la : 300.0
Précision dimensions

Autel : h = 101 ; la = 272 ; pr = 67 ; massif postérieur : pr = 54 ; gradin inférieur : h = 25 ; gradin supérieur : h = 60 ; tabernacle : h = 85 ; la = 56,5 (armoire eucharistique) ; exposition : h = 280 environ. Crédence : h = 90 ; la = 64 ; pr = 44. Statues d'anges lampadophores : h = 163 ; la = 34.

Iconographies Bon Pasteur, Les Evangélistes, La Croix
ornementation, rinceau, vigne, ornement à forme architecturale, flèche, gable
ange, lampe
Précision représentations

Décor en relief : dans les niches du devant d'autel, des demi-reliefs représentant le Bon Pasteur entouré des Évangélistes avec leurs symboles ; sur la porte du tabernacle, la Croix entourée de pampres de vigne ; sur le tympan surmontant la porte, un fleuron et des rosettes ; corniche à écailles au sommet du tabernacle ; tourelles aux angles de l'exposition, gâbles à crochets sur ses faces et sur le tambour de sa flèche, celle-ci ajourée de quadrilobes et amortie d'un fleuron.

Décor gravé et doré : tiges feuillues sur le gradin inférieur, quadrillage losangique sur le gradin supérieur.

Statues d'anges lampadophores.

États conservations manque
Précision état de conservation

Il manque les tourelles aux angles antérieurs de l'exposition ; les fleurons amortissant les gâbles antérieurs sont brisés. Les statues d'anges lampadophores sont actuellement déplacées dans le bras sud du transept.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Extrait d'un compte-rendu de la cérémonie de consécration de l'église, 2 décembre 1866 (AP Mugron, registre paroissial 1842-1850)

    - "1866 / Cérémonie de la consécration de la nouvelle église accomplie le 2 Xbre 1866 par Monseigneur Epivent, évê[que] d’Aire et de Dax. / [...] Le maître-hôtel [corrigé en : autel] fait d’un marbre très riche en harmonie avec le style de l’église est décoré de cinq statuts [sic] en pied sous les arcatures du tombeau ; le tabernacle est surmonté d’un ciborium, destiné à l’exposition du saint Sacrement ; ses formes sveltes et élancées retracent celles du clocher aérien qui s’élève au-dessus de la porte principale occidentale avec une belle flèche et ces gracieux clochetons."

  • Extrait du registre paroissial de Mugron concernant les dons faits à la nouvelle église (AP Mugron, registre paroissial 1842-1850, année 1866, p. 46)

    - "Noms des principaux Bienfaiteurs de l'église. / Mme Domenger Blanche... 5000 f. ... pour le Maître-autel. / id. ... 1100 f. ... pour l'autel de la Vierge. / Mme de Lacoste de Tingon... 500 f. ... pour le même autel. [en marge : 1.600 f.] / Mad. de E.A. ... 600 f. ... pour l'autel de St Joseph. / Mad. M.V. ... 400 f. ... pour le même autel. [en marge : 1.000 f.] / Madame Bastiat... 520... pour l'harmonium. / Mme Domenger Augustin, legs pieux... 50. / Famille Fauret et famille Baqué... 160. / Mme d'Uzer... 200. / Mme Marsan... 40. / Mme Domenger Blanche, chandeliers... 160. / Famille Castets... 60. / Famille D. ... 200. / Famille D. ...300. / M. Liquet, legs pieux... 60. / M. le curé Bourrus... 300 = 1.530. [en marge : Avec cette somme de 1.530 f., j'ai procuré : 1. Deux confessionnaux. 2. les chandeliers, croix, lampes, lampes-lustres de tous les autels, placés aujourd'hui dans l'église. 3. les 12 girandoles des croix de consécration. une paire de candélabres pour l'exposition du St Sacrement.]"

Références documentaires

Documents d'archives
  • Monographie paroissiale de Mugron, vers 1890.

    Archives départementales des Landes : 16 J 18 b
  • Registre paroissial de l'église de Mugron (1842-1950) ("Diocèse d'Aire, paroisse de Mugron, doyenné de Mugron. Registre paroissial de l'église de Mugron à commencer du 25 août 1842").

    p. 46 (année 1866) Archives paroissiales, Mugron
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe