Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église abbatiale Saint-Sever

Ensemble du lambris et du mobilier de la sacristie (quatre armoires, deux prie-Dieu, un confessionnal)

Dossier IM40006170 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations lambris de demi-revêtement, lambris d'appui, armoire, prie-Dieu, confessionnal
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : place du Tour du Sol
Emplacement dans l'édifice sacristie

Ensemble homogène de mobilier de sacristie de la seconde moitié du XVIIIe siècle, composé d'un lambris discontinu, de quatre armoires, de deux prie-Dieu et d'un confessionnal.

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle

Murs entièrement recouverts de lambris de demi-revêtement incluant des meubles à corniche, le tout en bois de chêne.

Mur sud : meuble de sacristie à deux corps superposés régnant sur la largeur de la pièce. Corps inférieur composé, au centre d'un chapier saillant (cinq tiroirs à poignées en boucle en fer forgé) à deux battants doubles (feuillure sur le droit) articulés sur charnières avec crémone en fer forgé ; chapier flanqué de deux chasubliers à battants jumelés : le chasublier de gauche comporte cinq tiroirs (dont deux conservent leurs étiquettes d'origine), celui de droite, huit tiroirs sans doute refaits au 19e siècle (avec douze boutons en laiton d'origine et deux boutons remplacés en bois) dont trois avec étiquettes. De part et d'autre des chasubliers, un prie-Dieu à armoire (deux battants) et pupitre à abattant mobile sur charnières. Garniture en fer forgé du chapier : deux pentures droites par battant, deux charnières médianes et une serrure centrale ; pour le prie-Dieu, deux fiches à vase par battant et targettes. Corps supérieur : avant-corps central de trois travées au-dessus du chapier ouvrant sur une niche ou cave et surmonté d'un fronton en plein cintre ; de part et d'autre de l'avant corps, des armoires à quatre battants juxtaposés surmontant des tiroirs.

Mur nord : une armoire à deux corps à gauche de la porte d'entrée, un confessionnal à droite ; le reste du mur étant occupé par des lambris de demi-revêtement. Armoire : corps inférieur saillant à deux paires de battants jumelés (anciens chasubliers, aujourd'hui placards), corps supérieur à niche centrale de trois travées flanquée de deux placard à battant unique ; sous la niche, trois tiroirs juxtaposés. Confessionnal à trois loges, celle du centre en saillie avec battant cintré à oreilles percé d'une claire-voie ; loges latérales à accotoirs et guichet à jalousie. Garniture en fer forgé, deux fiches à vase par battant, deux serrures au corps inférieur et deux au corps supérieur, deux entrées de serrure au tiroir central et une aux tiroirs qui l'encadrent ; pour le confessionnal, deux fiches à vase et une serrure.

Mur est : armoire à quatre battants de hauteur autour d'une travée centrale à panneaux dormants, encadrée de lambris d'appui sous chaque fenêtre ; un placard à deux battants non mouluré a été ajouté sous la fenêtre gauche. Garniture en fer forgé : deux fiches à vase par battant et deux serrures (sur les battants de droite).

Mur ouest : au centre, une armoire à deux corps, le corps inférieur saillant était composé de deux chasubliers à deux paires de battants jumelés flanqués de deux étroits battants isolés ; les tablettes ont été retirées pour former des placards. Corps supérieur à six battants juxtaposés ouvrant sur autant de placards. A gauche de l'armoire, un placard de hauteur à deux battants ; à droite, une porte à deux battants avec une grille surmontée d'un petit placard à gauche donnant sur le cloître, et à droite, une armoire à croix de procession ; le reste du mur étant occupé par des lambris de demi-revêtement. Garniture en fer forgé : deux fiches à vase par battant ainsi que quatre serrures sur le corps inférieur et six sur le corps supérieur.

Corps assemblés par baguettes d'arrêt, corniche d'assemblage, angles antérieurs : faux assemblage en quart de rond ; battants à feuillure pour les armoires sud et ouest et battants à noix pour les armoires nord et est, prie-Dieu à feuillure ; grand cadre élégi en façade (petit cadre pour le placard du mur ouest).

Catégories menuiserie
Structures battant, juxtaposé pied
Matériaux chêne, mouluré grand cadre, mouluré petit cadre
fer, garniture, forgé
Mesures h : 250.0
Précision dimensions

Ensemble sud : la = 775 (largeur totale) ; chapier : la = 350, pr = 75 ; chasubliers : la = 145 (chacun), pr = 60 ? ; corps supérieur central : la = 160, pr = 60 ; battants du chapier : h = 85, la = 82 ; battants de l'armoire : h = 74, la = 44 ( ?) ; tiroirs de l'armoire : h = 15, la = 40 ; prie-Dieu : h = 80, la = 67, pr = 57. Ensemble nord, armoire : la = 244 ; pr = 100 (corps inférieur) ; pr = 45,5 (corps supérieur) ; battants : h = 86, la = 54,5 (inférieurs); h = 76, la = 37 (supérieurs) ; tiroirs : h = 14, la = 38,5. Armoire est : la = 400 ; pr = 40 ; battants : h = 195, la = 76. Armoire ouest : pr = 105 (corps inférieur), pr = 45 (corps supérieur) ; battants inférieurs : h = 83, la = 60 ; battants supérieurs : h = 71, la = 47 ; tiroirs : h = 15 ; la = 47.

Iconographies épée, palme
ornementation, corps de moulure
Précision représentations

Décor en bas relief rapporté sur le fronton de l’armoire sud : attributs de saint Sever (épée et palme en sautoir). Panneautage cintré à oreilles et rectangulaire sur tous les battants.

Inscriptions & marques inscription, imprimé, sur étiquette
Précision inscriptions

Les tiroirs du chapier du mur sud portent chacun une étiquette imprimée : blanc, or, rouge, noir (il manque l'étiquette "vert"). Étiquettes similaires sur les chasubliers : noir et blanc à gauche ; rouge, blanc et vert à droite.

États conservations manque
partie remplacée
Précision état de conservation

Manquent : le panneau central du meuble du mur est ; les pieds, la baguette d'arrêt et la baguette sous la corniche de l'armoire nord, certains pieds de l'armoire ouest, la plupart des entrées de serrure. Abattant du prie-Dieu de droite arraché. Mur sud : serrures modernes percées dans les battants des corps supérieurs. Les tablettes du chasublier du meuble ouest ont été supprimées.

Parties remplacées : trois des cinq tiroirs du chasublier de gauche du meuble sud ont été remplacés dans la seconde moitié du XXe siècle ; les huit tiroirs du chasublier de droite ont été refaits au XIXe siècle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit au titre objet, 2002/05/23
Précisions sur la protection

Arrêté de protection : boiseries (sacristie, chapelle du monument aux morts, porte nord), bois peint, 17e siècle.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Fascianella Linda - Maisonnave Jean-Philippe