Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Hôpital thermal (hôpital Saint-Eutrope)

Ensemble des objets de l'apothicairerie (105 pots à pharmacie, 1 vase, 8 mortiers et leurs pilons, 1 casserole, 1 louche, 1 balance et ses poids, 9 poids et leur boîtier, 1 brise-grains)

Dossier IM40004606 réalisé en 2012
Aire d'étude et canton Dax sud
Adresse Commune : Dax
Adresse : 1 rue Labadie
Emplacement dans l'édifice apothicairerie

La collection de l'apothicairerie de l'hôpital a été étudiée par Jean Peyresblanques (1974), puis par l'expert dacquois Xavier Petitcol. Les recherches du Dr Peyresblanques dans le fonds d'archives de l'hôpital (actuellement aux Archives départementales des Landes) ont mis au jour plusieurs documents en rapport avec la constitution de l'ensemble de faïences (correspondance, factures, reçus) ainsi que les inventaires successifs de l'apothicairerie (1748, 1819, 1832, 1852). Toutefois, le remplacement fréquent des fragiles pots à pharmacie et les pertes nombreuses rendent aujourd'hui difficile l'attribution des pièces subsistantes à telle ou telle campagne d'achat. Seule l'analyse technique et stylistique permet d'établir une chronologie relative.

La première mention d'une "chambre de lapotiquerie" figure dans un inventaire de l'hôpital du 13 mars 1748. L'officine possède alors 31 pots petits ou grands et 45 pots "de fayance" d'origine indéterminée, peut-être attribuables au fabricant bordelais Jacques Hustin (13 ou 14 pots actuellement conservés seraient des vestiges de ce premier ensemble, réf. IM40004607). C'est toutefois sous la direction de la Sœur Marguerite Rutan (1779-1794), qui avait été "pharmacienne" aux Filles de la Charité de Toulouse avant son arrivée à Dax, qu'est constitué l'essentiel de la collection : dès le mois d'août 1781, la supérieure commande au faïencier bordelais Charles Boyer (ancien ouvrier de Hustin), pour une somme de 206 livres 10 sols 3 deniers, plus d'une centaine de pièces (40 chevrettes, 50 pots canon, 12 piluliers, 6 "mannequins" et 6 grands pots ouverts), dont un assez grand nombre est toujours conservé (réf. IM40004608, IM40004609, IM40004610, IM40004611). L'inventaire de 1819 signale 80 pots canon, 9 grands pots, 66 chevrettes et 4 encriers, le tout "en fayence", ce qui suppose une augmentation notable par rapport aux achats ante-révolutionnaires. En 1832, cependant, la pharmacie ne contient plus que 105 pièces de céramique (65 pots canon, 6 grands pots, 30 chevrettes, 4 encriers). Enfin, l'inventaire de 1852 ne mentionne plus que 47 pots de faïence, chevrettes exceptées (22 pots à pommade, dont 4 grands, 20 pots à cérat, 3 à miel, 2 à graine). L'ensemble, cependant, s'est enrichi de 39 pots en porcelaine à filets acquis en janvier 1836, avec trois vases Médicis, de la manufacture toulousaine Fouque-Arnoux et Compagnie : la plupart subsiste toujours (réf. IM40004614). Au moment de l'étude de J. Peyresblanques, la collection comptait 72 pièces de faïence (27 chevrettes, 45 pots de taille et de forme variées) et un vase, ainsi que 32 pots de porcelaine. Il faut y ajouter 175 pots ou bocaux de verre de la seconde moitié du XIXe siècle (non étudiés). Les autres objets, en bronze (mortiers et pilons, brise-grains) ou en cuivre (balance, poids, casserole, louche), datent pour la plupart du XVIIIe, voire du XVIIe siècle. L'ensemble est complété par une série de mortiers de table en porcelaine des années 1920-1930, par la fabrique Giraud Demay Vignolet de Bruère (réf. IM40004618).

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Hustin Jacques,
Jacques Hustin ( - 1749)

Faïencier à Bordeaux à partir de 1714, mort en 1749.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
faïencier, (?)
Auteur : Boyer Charles,
Charles Boyer

Faïencier à Bordeaux à partir de 1765.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
faïencier
Auteur : Fouque-Arnoux et Compagnie,
Fouque-Arnoux et Compagnie

Faïencerie fondée au début du 19e siècle à Toulouse (place Saint-Sernin) par Joseph Fouque, associé à la famille Arnoux. En 1820, la faïencerie "Fouque et Arnoux" emploie 70 ouvriers et possède une annexe à Valentine, près de Saint-Gaudens. Les deux fabriques sont unies en 1835.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
faïencier
Auteur : Fouque Joseph,
Joseph Fouque

Faïencier originaire de Moustiers-Sainte-Marie (04), installé à Toulouse puis, à partir de 1829, à Saint-Gaudens, au lieu-dit "Vallon de Valentine", en association avec les Arnoux. La fabrique, reprise son fils Henri, est active jusqu'en 1878.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
faïencier
Auteur : Arnoux Antoine,
Antoine Arnoux

Originaire de Moustiers-Sainte-Marie, cofondateur avec Joseph Fouque de la faïencerie Fouque Arnoux et Cie (1829), sise à Toulouse (place Saint-Sernin), puis au lieu-dit Valentine près de saint-Gaudens.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
faïencier
Auteur : Giraud Demay Vignolet,
Giraud Demay Vignolet

Fabrique de porcelaine à Bruère-Allichamps (Cher) sous la marque GDV (Giraud Demay Vignolet), active des années 1900 jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
céramiste

Sont classés les 106 pots à pharmacie (27 chevrettes, 37 pots canon, 5 grands pots cylindriques, 5 pots canon à piédouche, 32 pots canons en porcelaine) et le vase.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1975/07/21

Annexes

  • Lettre du faïencier Charles Boyer à la Soeur Marguerite Rutan, s.d. (1781).

    Transcription d'après la photographie publiée par J. Peyresblanques, 1974, p. 464.

    "Madame,

    Jay Lhoneur de vous asurer de mon Respect et en meme temps pour vous doner avis que nous avons recu par la main de La seur flamande superieure la somme de deux cent deux livres six sol pour le port de faÿence et quatre livres pour fres [frais] qui font en tout la somme de 206 # 10 s. 3 ers. Sur cella il vous Revient la couverture que notre comis a oublier de la faire metre aveq le port nous ferons en sorte de vous le faire tenir en [un mot non déchiffré] et cy supoge vous voullés le deux port la theriaque vous aurés la Bonté de nous le faire savoir comme cy vous avés Besoin dautre chose lon vous lanveret [l'enverrait] en meme temps la Seur flamant de meme que les autre ceurs mon chargé de vous dirre Bien de chose de leurs part, et moy qui est aveq Respect

    Madame

    Votre humble et tres obeisant serviteur

    Boyer"

    Adresse : A Madame / Madame la Seur Rutean superieure de la charitté de lhopital de Dax / a Dax.

    [Note d'une autre écriture (de la Soeur Rutan ?) : quittance de la fayance pour la pharmassie de 206 # 10 s. 3.]

  • Reçu du faïencier bordelais Charles Boyer pour le paiement de pièces de faïences, 7 août 1781.

    Transcription d'après J. Peyresblanques, 1974, p. 444 (orthographe modernisée).

    [7 août 1781] "Doit la Sœur Rutan, supérieure de la Charité de l'hôpital de Dax :

    L S D

    40 chevrettes à 30 s 72

    50 pots à canon à 36 s 90

    12 piluliers à 18 s 10 16

    6 mannequins (?) et emballage à 24 s 7 4

    6 grands pots couverts façon... à 3 l 15 s 22 10

    port au messager le B... 4 3

    ____________________

    206 L 10 S 3 D

    Pour acquit à Bordeaux, le 3 février 1782, que j'ai reçu de la sœur flammande (sic) du montant ci-dessus. Boyer."

  • Extrait de l'inventaire de l'hôpital Saint-Eutrope en 1819.

    D'après J. Peyresblanques, 1974, p. 445.

    Article 11. Fayence : classés tous bons

    Pots à canon pour la Pharmacie 80

    Grands pots 9

    Chevrettes 66

    Encriers 4

    ___

    159 pièces.

Références documentaires

Bibliographie
  • CONVERT Marc-Jean. Contribution à l'étude des faïences de Dax. Exposition à l’École normale de Dax, 1973.

  • DU PASQUIER Jacqueline, RAIGNAC Valérie de, DEVAUX Guy. La faïence de Bordeaux au service de la santé. Catalogue d'exposition, musée des arts décoratifs, Bordeaux [1996]. Paris : SGA, 1996.

Périodiques
  • PEYRESBLANQUES Jean. "L'apothicairerie de l'hôpital de Dax et ses faïences". Bulletin de la Société de Borda, 356, 1974, 4e trimestre.

    p. 443-464
  • VÉDÈRE Xavier. "Les faïences bordelaises de Boyer". Revue des musées de Bordeaux, 1969.

    p. 36-42
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe