Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Vincent-de-Xaintes

Ensemble des 2 verrières hagiographiques du transept : Scènes de la vie de saint Vincent de Xaintes (baies 3 et 4)

Dossier IM40004389 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations verrière
Titres Scènes de la vie de saint Vincent de Xaintes
Aire d'étude et canton Dax sud
Adresse Commune : Dax
Adresse : place Saint-Vincent
Emplacement dans l'édifice transept (baies 3 et 4)

Ces deux verrières furent exécutées en 1893 par le Bordelais Gustave-Pierre Dagrant (1839-1915). Elles illustrent l'apostolat en Novempopulanie et le martyre (au milieu du IVe siècle selon l'hagiographie locale) de saint Vincent et de son frère Lætus, fondateurs supposés du diocèse de Dax. La légende de Vincent de Xaintes, ignorée de Grégoire de Tours, ne s'est sans doute formée au plus tôt qu'au Xe siècle, afin d'expliquer rétrospectivement le culte rendu aux reliques du saint conservées dans l'église.

La verrière 4 fut offerte par Gabrielle de Neurisse de Laluque, marraine en 1885 de la petite cloche de l'église (réf. IM40004420), en mémoire de ses parents (mariés en 1818), le baron Bernard-Marie de Neurisse de Laluque (1765-1829) et Ursule Alix de Carrère de Loubère (née en 1795, fille d'un préfet des Landes et sœur d'un maire de Mont-de-Marsan sous la Restauration), dont les armes figurent à la tête des lancettes gauche et droite. Mlle de Laluque devait encore offrir l'année suivante à la cathédrale Notre-Dame une verrière du même Dagrant dédiée à saint Vincent de Paul. Elle adressa à cette occasion au verrier une lettre (2 juillet 1894) lui annonçant l'envoi d'une "empreinte des armes de son cachet" et formulant le vœu que ce nouveau travail soit aussi réussi que "ceux de notre église de St-Vincent".

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1893, porte la date
Lieu d'exécution Édifice ou site : Aquitaine, 33, Bordeaux
Auteur(s) Auteur : Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre,
Gustave-Pierre Dagrant ou Dagrand (1839 - 1915)

Né Pierre-Gustave Dagrand en 1839, change son nom en Gustave-Pierre Dagrant en 1889. Peintre-verrier à Bayonne, puis à Bordeaux (7, cours Saint-Jean).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier
Personnalité : Neurisse de Laluque Gabrielle de,
Gabrielle de Neurisse de Laluque

Gabrielle de Neurisse de Laluque, fille du baron Bernard Marie de Neurisse de Laluque (Tartas 1765 - Dax 1829) et de sa femme (épousée en mars 1818) Ursule Alix de Carrère de Loubère (née en l'an III, fille du comte Joseph Marie de Carrère de Loubère, préfet des landes [en 1814-1817], et sœur du comte Fortis-Charles, maire de Mont-de-Marsan [en 1824-1829]).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur

Verrières à trois lancettes séparées, celle du centre plus haute. Les fonds de paysage sont peints en camaïeu bleu-vert.

Catégories vitrail
Structures lancette, 3, en plein cintre
Matériaux verre transparent, peint
plomb, réseau
Mesures h : 660.0
h : 149.0
Précision dimensions

Dimensions de la lancette centrale (d'après les dessins de Dagrant) ; lancettes latérales : h = 395, la = 139,5 (d'après la même source).

Iconographies saint Vincent de Xaintes, cycle narratif

IHS
ornement à forme architecturale
ornement à forme végétale
écusson
Précision représentations

Chacune des lancettes comporte, au centre, une scène de la vie de saint Vincent sous un dais architecturé et sur un soubassement à arcature ; le tout est inscrit dans un long médaillon oblong sur fond de grisaille à motifs de rinceaux fleuris ; au bas de chaque lancette, un médaillon polylobé portant la légende de la scène ; à la tête, un médaillon armorié (sauf celui de la lancette centrale de la baie 3, qui porte le monogramme JHS et une étoile).

La lecture chronologique du cycle commence avec la lancette droite de la baie 3 pour s'achever avec la lancette droite de la baie 4.

Baie 3, de droite à gauche : Vincent et son frère Lætus, partis de Saintes, débarquent à Saint-Jean-de-Luz (Vincent est déjà revêtu des ornements épiscopaux, Lætus d'une dalmatique de diacre) ; Vincent évangélisant les peuples de la Novempopulanie (assis au premier plan, un Gaulois à braies et casque ailé, son bouclier et son glaive à ses pieds) ; Vincent, accompagné de Lætus, fonde le diocèse de Dax et commande la transformation du temple de Lucine en église chrétienne (à gauche, un architecte muni d'une équerre et d'un compas présente ses plans).

Baie 4, de gauche à droite : décapitation de Vincent et de Lætus pour avoir refusé de sacrifier aux idoles (à droite, un trépied fumant surmonté de la statue de la Diane de Gabies [Louvre]) ; prestation de serment d'un jeune noble sur le tombeau de saint Vincent (le livre saint est tenu par un abbé accompagné de deux acolytes) ; le chapitre de la cathédrale de Dax se rendant en procession à l'église Saint-Vincent après la translation du siège épiscopal (au fond, une bannière à l'effigie du saint tenant un modèle d'église).

Inscriptions & marques signature, monogramme
date, peint
inscription concernant l'iconographie, peint
armoiries, peint

Précision inscriptions

Signature et date (lancette centrale des deux baies) : G.P. / DAGRANT / BORDEAUX / - / ANNO / DOMINI / 1893. Monogramme et date (en bas à droite de toutes les lancettes, sauf celle de droite de la baie 4) : GD (lettres entrelacées) 1893. Date (dans une demi-lune au bas des lancettes centrales des deux baies) : 1893.

Inscription concernant l'iconographie (baie 3) : COMMENT / SAINT VINCENT / PARTI DE SAINTES / DEBARQUE A / ST JEAN DE LUZ (lancette droite) ; COMMENT / SAINT VINCENT / EVANGELISAI[T] [L]A / NOVEMPOPULANIE (lancette centrale) ; COM.T / ST VINCENT / AYANT CONVERTI LE TEMPLE / DE LUCINE EN ORATOIRE CHRETIEN / FONDA LE ST SIEGE / EPISCOPAL DE / DAX (lancette gauche).

Inscription concernant l'iconographie (baie 4) : COM.T / SS. VINCENT ET / LOETUS AYANT REFUSE / DE SACRIFIER AUX IDOLES / REMPORTERENT LA / PALME DU / MARTYRE (lancette gauche) ; COMMENT / SE PRETAIT LE / SERMENT DECISOIRE / DANS LA CRYPTE ET SUR / LE TOMBEAU DE / ST VINCENT (lancette centrale) ; COM.T / APRES LA TRANSLATION / DU SIEGE / EPISCOPAL A DAX / (XIe SIECLE) / LE CHAPITRE DE LA / CATHEDRALE SE RENDAIT / CHAQUE ANNEE / EN PROCESSION / A ST VINCENT (lancette droite).

Armoiries (à la tête des lancettes) : du pape Léon XIII (baie 3, lancette droite) ; de Victor Jean-Baptiste Paulin Delannoy, évêque d'Aire et de Dax, avec la devise Haec est spes nostra (baie 3, lancette gauche) ; de la ville de Dax (baie 4, lancette centrale) ; de la famille de Neurisse de Laluque (baie 4, lancette gauche : "De sinople à trois têtes de léopard d'or" [sic : les Neurisse portaient "d'azur" et non "de sinople"] ; écu timbré d'une couronne de baron et tenu par deux lions d'or lampassés de gueules, une croix d'ordre avec rosette sous l'écu) ; de la famille de Carrère de Loubère (baie 4, lancette droite : "D'azur à un pal retrait, mouvant de la pointe, soutenant un croissant et accosté de deux lions affrontés, le tout d'argent, le lion de dextre surmonté d'un chevron d'or", l'écu posé sur un cuir découpé, timbré d'une couronne comtale et tenu par deux licornes d'or).

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Annexes

  • Lettre de Gabrielle de Laluque à Gustave-Pierre Dagrant, 2 juillet 1894.

    Lettre de Gabrielle de Laluque de Neurisse au verrier Gustave-Pierre Dagrant, concernant les armoiries à apposer sur une verrière de saint Vincent de Paul par elle offerte à la cathédrale Notre-Dame de Dax, 2 juillet 1894 (AD Gironde, fonds Dagrant, non classé).

    ________________________

    "St Vincent Dax le 2 juillet 94 / Monsieur, / Une plus grande fatigue que d'habitude a retardé ma réponse à votre lettre. Je ne puis vous envoyer que l'empreinte des armes de mon cachet habituel, que vous aviez déjà mais concernant les couleurs du blason je transcrirai la légende des lettres patentes : / "Pour mon Père : de sinople à trois têtes de léopard d'or, écu timbré d'une couronne de Baron. / Pour celles de ma Mère, de Carrère : d'azur au vol abaissé d'argent sommé d'un croissant du même et accosté de deux lions couchés rampants aussi d'argent, celui de dextre surmonté d'un chevron d'or, l'écu timbré d'une couronne de comte." / Je désire que les deux écussons soient réunis sur le vitrail, aussi peu étendus que possible (...) et devant être placés ... dans le bas et sur un côté et non (?) sur le milieu. Je compte sur vous, Monsieur, pour que cette verrière destinée à St V. de Paul ait le cachet de bon goût que vous apportez à tous vos travaux, que... de charité, il occupe une place d'honneur, après le grand saint bien entendu ; enfin qu'il soit trouvé très réussi, comme / ceux de notre église de St Vincent et vous attire j'espère d'autres travaux en la cathédrale de Dax, car il y aurait tant à faire. / Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de ma considération très distinguée. / G. de Laluque."

Références documentaires

Documents d'archives
  • Croquis préparatoire pour l'ensemble de la vitrerie de l'église. Dessin à la mine de plomb et à l'encre, 1893.

    Archives départementales de la Gironde
  • Lettre de Gabrielle de Laluque à G.-P. Dagrant concernant une verrière de saint Vincent de Paul à exécuter pour la cathédrale de Dax, 2 juillet 1894.

    Archives départementales de la Gironde : Fonds Dagrant, non classé
Bibliographie
  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 68
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe