Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Michel

Ensemble de la chapelle Saint-Joseph (chapelle funéraire des époux Ardans)

Dossier IM40006462 réalisé en 2017
Dénominations voûte, lambris de demi-revêtement, verrière, dalle funéraire, autel, gradin d'autel, statue
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Sarraziet
Emplacement dans l'édifice choeur

La chapelle Saint-Joseph, greffée sur le flanc nord de la nef de l'église, fit sans doute partie, avec le clocher-porche, des adjonctions à l'édifice réalisées aux frais de Jean Ardans (1800-1873), principal propriétaire de Sarraziet et maire de la commune de 1832 à sa mort, et de son épouse Étiennette Lucat (1789-1862). En l'absence de documentation précise, il est toutefois impossible de savoir si les travaux datent de la grande campagne de 1853 ou si la construction, envisagée dès le début comme la chapelle funéraire des bâtisseurs, ne fut érigée qu'à la mort de Mme Ardans en 1862 ou à celle de son mari en 1873, voire plus tard (les verrières du Toulousain Saint-Blancat portent la date 1886). La première consentit un legs important à la fabrique à son décès. Jean Ardans fit quant à lui un don substantiel dès 1865 (mais perçu seulement en 1867), date qui pourrait constituer un terminus post quem des travaux.

La statue du saint titulaire porte la signature du fabricant-marchand toulousain Moncassin, sans doute François, le fondateur de la maison. L'autel lui-même, dépourvu de marque, pourrait revenir à la même fabrique.

Dates 1873, porte la date
1886, porte la date
Lieu d'exécution (incertitude sur le lieu)
Commune : Toulouse
Auteur(s) Auteur : Moncassin François,
François Moncassin

Fabricant de statues et de mobilier religieux à Toulouse (10, rue Bayard et rue Saint-Antoine du Taur). En 1892, l'en-tête de sa correspondance était : "Moncassin, fabricant statuaire, / lauréat de l'École des Beaux-Arts 1867, / Manufacture de Mobilier d'église en tous styles, / statues toutes matières, / groupes, bas-reliefs, polychromie, / terre-cuite perfectionnée, / autels, chaires, fonts baptismaux, Christs, / chemins de la croix nouveaux, approuvés et corrigés par Rome, toutes dimensions, / atelier de marbrerie". Père d'Henri-Raphaël (1883-1958), qui lui succéda à la tête de la maison.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de mobilier religieux, signature
Personnalité : Ardans Jean,
Jean Ardans (1800 - 1873)

Né aux Aldudes (Pyrénées-Atlantiques) le 28 mai 1800, mort à Sarraziet le 22 février 1873, fils de Jean Gratian Itcainarena dit Ardans (1756-1813) et de Jeanne Deyres (1770-1829) ; épouse à Sarraziet le 22 novembre 1827 Étiennette Théophile Lucat (Dax 20 janvier 1789 - Sarraziet 11 octobre 1862). Principal propriétaire de Sarraziet, maire de la commune pendant quarante ans (1832-1873), chevalier de la Légion d'honneur le 14 mai 1865.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source
Personnalité : Ardans Étiennette Théophile,
Étiennette Théophile Ardans , né(e) Lucat (1789 - 1862)

Née à Dax le 20 janvier 1789, morte à Sarraziet le 11 octobre 1862 ; fille du médecin Bernard Lucat, maire de Dax, député des Landes à l'Assemblé législative du 4 septembre 1791 au 20 septembre 1792 ; épouse à Sarraziet, le 22 novembre 1827, Jean Ardans (Les Aldudes 28 mai 1800 - Sarraziet 23 février 1873), maire de Sarraziet (1832-1873).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906).

    Archives départementales des Landes : 70 V 350/8
  • AD Landes. 70 V 350/9. Dons et legs à la fabrique (1862-1867) : Étiennette Théophile Lucat épouse Ardans (1862-1867), Jean Ardans (1865-1867).

    Archives départementales des Landes : 70 V 350/9
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe