Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste (Saint-Barthélemy)

Ensemble de l'autel du Sacré-Cœur (autel, 2 gradins, tabernacle, statue du Sacré-Cœur et sa console)

Dossier IM40005215 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations autel, gradin d'autel, tabernacle, statue, console
Titres Sacré-Cœur
Appellations autel du Sacré-Cœur
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Poyartin
Emplacement dans l'édifice collatéral sud, à l'est

L'autel, non documenté, doit dater des dernières décennies du XIXe siècle, comme son pendant nord (réf. IM40005214). L'iconographie (instruments de la Passion) désigne un autel dédié à la Passion du Christ. Lors de la restauration de l'autel en 1957, la statue du Sacré-Cœur fut brisée et dut être remplacée par une nouvelle sculpture. Celle-ci correspond au modèle de la statue dite "de Madame Royer" (car inspirée d'un récit de cette visionnaire), offerte en avril 1876 par la maréchale de Mac Mahon à la basilique provisoire du Sacré-Cœur de Montmartre. Le modèle, approuvé par Léon XIII en mars 1883, fut ensuite reproduit en série, parfois avec des variantes, par plusieurs fabricants statuaires, dont la maison Raffl (n° 174 de son catalogue) et ses successeurs Pacheu, Lecaron et Peaucelle (La Statue religieuse, n° 59 du catalogue).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1957, daté par source

Le meuble de style néogothique, en marbre blanc veiné, est composé d'un autel-table orné sur sa face d'une arcature brisée sur colonnettes (en brèche grise) entre deux piédroits, d'un gradin inférieur droit avec ressaut central et d'un gradin supérieur à trois redents, ce dernier encastrant une armoire eucharistique parallélépipédique à porte rectangulaire en laiton doré, flanquée de deux colonnettes en marbre rouge des Pyrénées portant un arc brisé. Le décor est gravé et doré, à l'exception de celui de la porte du tabernacle, en métal estampé. Sur le mur au-dessus de l'autel, une console supporte une statue en plâtre polychrome.

Catégories marbrerie, sculpture
Structures plan, rectangulaire élévation, droit colonne, 6
Matériaux marbre veiné, blanc, rouge, poli, mouluré, gravé, doré
plâtre, moulé, peint, polychrome
Mesures h : 199.0
la : 205.0
Précision dimensions

Autel : h = 102 ; la = 205 ; pr = 57 ; gradin inférieur : h = 17 ; gradin supérieur : h = 44,5 ; tabernacle : h = 80 ; la = 44 ; statue : h = 120 environ.

Iconographies Coeur Sacré de Jésus, Les instruments de la Passion
ornementation, ornement à forme végétale, épi, vigne, chardon
Sacré-Coeur
Précision représentations

Les piédroits de l'autel sont ornés de lancettes à sommet trilobé, gravées de tiges feuillues ; sur le panneau de fond, le cœur sacré de Jésus dans une gloire est encadré des instruments de la Passion ( à gauche la couronne d'épines, le fouet et le roseau, à droite l'échelle, la lance et le porte-éponge) ; les gradins sont gravés de rinceaux avec épis de blé et pampres ; sur la porte du tabernacle, de fausses pentures en métal. La statue du Sacré-Cœur, bras ouverts, debout sur le globe chargé des instruments de la Passion, repose sur une console ornée de feuilles de chardon.

Précision état de conservation

Il manque un fleuron sommital sur le gâble du tabernacle.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906).

    Archives départementales des Landes : 70 V 277/8
Bibliographie
  • Il était une fois Poyartin. Brochure, s.d., 250 p.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe