Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre

Ensemble de l'autel de saint Roch (autel, gradin, tabernacle, retable, statue de saint Roch)

Dossier IM40005025 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations autel, gradin d'autel, tabernacle, retable, statue
Titres Saint Roch
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Montfort-en-Chalosse
Adresse : place de l'Eglise
Emplacement dans l'édifice collatéral sud, mur oriental

Comme l'autel de la Vierge qui lui fait pendant au nord (réf. IM40005023), celui dédié à saint Roch présente des traits communs avec les productions de la maison Doumeret et Daux, active à Bordeaux (2, rue de l'Archevêché) de la Restauration au Second Empire. Si l'attribution est exacte, le meuble appartient à la seconde période de production de la fabrique, convertie au style néogothique à partir des années 1850. Le retable est très similaire à celui de l'autel de la Vierge de l'église d'Arjuzanx, installé par Daux en 1860 (réf. IM40002135).

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Doumeret,
Doumeret

Maison Doumeret et Daux, fabricants de mobilier religieux à Bordeaux (2, rue de l'Archevêché) de la Restauration au Second Empire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant d'autel, (?), attribution par analyse stylistique
Auteur : Daux,
Daux

Maison Doumeret et Daux, fabricants de mobilier religieux à Bordeaux (2, rue de l'Archevêché) de la Restauration au Second Empire. Dans les années 1850, le fils Daux dirigeait une succursale à Dax (rue des Carmes).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant d'autel, (?), attribution par analyse stylistique

Ensemble homogène de style néogothique. Autel-tombeau droit adossé à un massif postérieur formant gradin droit ; tabernacle (posé sur le gradin) avec porte rectangulaire surmontée d'un tympan inscrit dans un gâble en accolade. Retable-lambris tripartite sur plan droit, incluant une niche centrale en arc brisé et couronné d'un gâble en accolade (corps central) et de gâbles triangulaires aigus (corps latéraux). Matériaux : marbre blanc (structure de l'autel) et noir (traverse inférieure de l'autel), marbre rose veiné des Pyrénées, peut-être rosé de Lurbe (panneau frontal de l'autel, gradin, panneaux encastrés du retable), bois sculpté et peint en blanc (structure du retable), bois doré à la mixtion (ornements en relief de l'autel, du tabernacle et du retable).

Catégories marbrerie, menuiserie, sculpture
Structures plan, rectangulaire élévation, droit colonne, 10
Matériaux marbre veiné, rose, blanc, noir, mouluré, poli
bois, décor, mouluré, doré à la feuille d'or, sur apprêt, peint, monochrome
plâtre, moulé, peint, polychrome
Mesures h : 213.0
la : 197.0
Précision dimensions

Autel : h = 112 ; la = 197 ; gradin : h = 14 ; tabernacle : h = 87 ; la = 50 ; retable : h = 500 environ ; statue : h = 117.

Iconographies ornementation, ornement à forme architecturale, gable, pinacle, remplage, ornement à forme végétale, chou frisé, fleuron
saint Roch de Montpellier, bourdon, chien, pain
Précision représentations

Cadre rectangulaire rapporté avec quatre cercles juxtaposés sur le tombeau d'autel ; arcatures à remplage gothique sur les trois corps du retable ; frise de quadrilobes sur le soubassement du retable ; gâbles à choux frisés et fleuron sommital en amortissement du tabernacle et des trois corps du retable (gâble en accolade pour le tabernacle et le corps central du retable) ; pinacles à l'aplomb des montants du retable.

Statue : saint Roch en costume de pèlerin avec mantelet et chapeau à coquilles, bourdon à la main, montrant la plaie de sa cuisse et accompagné du chien nourricier tenant un pain dans sa gueule.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, peint
Précision inscriptions

Inscription concernant l'iconographie (peinte sur la face du socle de la statue) : ST ROCH / Protégez-nous.

États conservations manque
Précision état de conservation

Il manque le degré d'autel ; le décor rapporté du soubassement du retable (frise de quadrilobes en bois doré) est lacunaire.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Église, presbytère, cimetière, 1817-1937.

    Archives départementales des Landes : 2 O 1140
Périodiques
  • BECCIA Isabelle. "Bernard Jabouin (1810-1889), un sculpteur ornemaniste bordelais et ses concurrents". Revue historique de Bordeaux, 2004, p. 85-119.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe