Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens

Ensemble de l'autel de saint Joseph (autel, tabernacle)

Dossier IM40006026 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations autel, tabernacle
Appellations de saint Joseph
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Nerbis
Emplacement dans l'édifice absidiole nord

La paroisse de Nerbis possédait depuis le 8 décembre 1867 une confrérie de saint Joseph, patron de la Bonne Mort. C'est certainement elle, détentrice de fonds "placé[s] dans les compagnies du Chemin de fer" (monographie paroissiale de 1890), qui finança en 1874 l'achat d'une verrière de Gustave-Pierre Dagrant dédiée à son saint titulaire (réf. IM40006023). L'achat de l'autel que devait surmonter le vitrail n'est pas documenté, mais doit probablement être contemporain de celui-ci. Sa première mention avérée remonte au 3 mai 1885, date d'un inventaire qui décrit, sous le n° 3, un "autel de saint Joseph en pierre blanche ornementé de plaquettes émaillées, légende de St Joseph", qui correspond au meuble actuel. Les scènes de la vie de Joseph figurées sur le tabernacle sont probablement copiées d'après des gravures allemandes d'inspiration nazaréenne.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle

Meuble de style néo-roman en calcaire (d'Angoulême ?). Degré d'autel en pierre et carreaux de céramique (sur la plate-forme). Autel rectangulaire, de type mixte : façade et côté architecturés en forme de portique à arcades trilobées ouvertes sur colonnettes en marbre blanc, trumeaux épaulés de contreforts talutés amortis de colonnettes en marbre brèche gris-brun ; l'intérieur ouvert, dallé de carreaux de céramique identiques à ceux du degré d'autel, était peut-être destiné à abriter une statue gisante ou un groupe (la mort de saint Joseph ?). Tombeau adossé à un massif postérieur supportant le tabernacle sans l'intermédiaire d'un gradin (supprimé ?). Tabernacle architecturé évoquant une façade d'église romane : armoire eucharistique à porte rectangulaire en métal inscrite dans une voussure en plein cintre sur piédroits à six colonnettes de marbre blanc veiné ; exposition à deux niveaux, l'inférieur cantonné de colonnettes jumelées en brèche gris-brun, le supérieur flanqué de colonnettes simples en marbre blanc et amorti d'une grande croix en ronde bosse (en remploi ?) ; ailes à corniche rampante, étayées de contreforts médians et flanquées de tours rondes aux extrémités. Outre la porte de l'armoire, sept grandes plaques à sommet trilobé et vingt petites plaques en plein cintre, toutes en métal peint émaillé, sont encastrées dans les arcatures des ailes, des côtés de l'armoire et du tympan de sa porte.

Catégories sculpture, marbrerie, peinture
Structures plan, rectangulaire élévation, droit colonne, 26
Matériaux calcaire, décor en relief, décor dans la masse, décor rapporté
marbre veiné, blanc, gris
métal, décor, peinture à l'émail
Mesures h : 301.0
la : 245.0
Précision dimensions

Autel : h = 100 ; la = 245 (avec les retours latéraux ; table seule : la = 205). Armoire eucharistique : h = 70 ; la = 68 ; pr = 44. Ailes : la = 89. Exposition : h = 131 (avec la croix sommitale).

Iconographies cycle narratif, saint Joseph, Mariage de la Vierge, Adoration des Mages, Fuite en Egypte, Jésus retrouvé au Temple, songe de Joseph, Sainte Famille, Calvaire, saint Joseph, apothéose
ornementation, ornement à forme architecturale, arcature, colonnette, tour, croix
Précision représentations

Meuble à décor architecturé : arcs trilobés sur colonnettes et contreforts talutés sur le tombeau et sur les ailes du tabernacle ; façade de l'armoire en forme de portail roman à voussure cintrée, piédroits à colonnettes, degré à trois marches, corniche à billettes et modillons ; tours rondes percées de deux niveaux de baies cintrées aux extrémités des ailes.

Programme iconographique presque entièrement consacré à saint Joseph, titulaire de l'autel et patron de la confrérie de la Bonne Mort, à l'exception de la porte de l'armoire, peinte d'un Calvaire (Christ en croix entre la Vierge et saint Jean). Sept plaques émaillées illustrent des scènes de la vie du saint : mariage de la Vierge et de saint Joseph (aile droite, plaque de droite), adoration des mages (aile droite, plaque de gauche), Joseph recevant de l'ange l'ordre de partir pour l’Égypte (côté gauche de l'armoire), fuite en Égypte (aile gauche, plaque de gauche), Jésus retrouvé au temple par ses parents (aile gauche, plaque de droite), Sainte Famille dans l'atelier de Joseph (côté droit de l'armoire), apothéose de Joseph enlevé au ciel dans une mandorle de feu (exposition). Les vingt petites plaques garnissant les arcatures des ailes, des côtés de l'armoire et du tympan de sa porte sont peintes de lys blancs à tige dorée, attribut de saint Joseph.

La série devait être complétée par une figuration de la mort de saint Joseph (à laquelle était dédiée la confrérie de la Bonne Mort), sans doute sous forme de statue gisante ou de groupe sculpté à l'intérieur de la niche du tombeau d'autel.

Précision état de conservation

Il manque probablement une statue gisante ou un groupe sculpté à l'intérieur du tombeau d'autel.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre des délibérations du conseil de fabrique (1877-1899).

    inventaire du 3 mai 1885 Archives paroissiales, Nerbis
  • Monographie paroissiale de Nerbis, par l'abbé Darricau, vers 1890.

    Archives départementales des Landes : 16 J 16 b
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 12 février 1906.

    n° 14 Archives départementales des Landes : 70 V 240/9
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe