Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Hippolyte

Ensemble de l'autel de la Vierge (autel, 2 gradins, tabernacle)

Dossier IM40007025 réalisé en 2018

Fiche

Dénominations autel, gradin d'autel, tabernacle
Appellations autel de la Vierge
Aire d'étude et canton Tartas est
Adresse Commune : Lamothe
Emplacement dans l'édifice collatéral gauche

La monographie du curé Dulucq (1887) mentionne "l'autel de la Ste Vierge, en bois de cèdre, donné par M. de Laborde-Noguez, (...) fait et décoré à Saint-Sever" à l'occasion de la construction de la nouvelle église. Le meuble est décrit dans l'inventaire de février 1906, sous le n° 30, comme "un autel de la Vierge en cèdre et pin, fixé au sol (...) revendiqué par la famille de Laborde-Noguez de Lamothe".

Amédée de Laborde-Noguez (1823-1910) et sa seconde épouse Gabrielle de Batz d'Aurice (1840-1897), héritière en 1876 du château de Lamothe, offrirent également la verrière de Notre-Dame de Maylis qui éclaire l'autel de la Vierge. Celui-ci, "fait et décoré à Saint-Sever", pourrait être l'œuvre du peintre-décorateur Raymond Peyruquéou (1826-1893), auteur des peintures similaires de l'autel dédié au saint titulaire dans l'église abbatiale de Saint-Sever.

Dates 1886, daté par source
Lieu d'exécution (incertitude sur le lieu)
Commune : Saint-Sever
Auteur(s) Personnalité : Laborde-Noguez Amédée Marie Henry de,
Amédée Marie Henry de Laborde-Noguez (1823 - 1910)

Prénom usuel : Amédée. Héritier d'une famille d'officiers bayonnais, né à Bayonne le 26 avril 1823 d'André-Nicolas de Laborde-Noguez et de Dorothée d'Artigue, mort à Ustaritz le 23 février 1910. Avocat, maire d'Ustaritz, conseiller général et député des Basses-Pyrénées. Marié en premières noces, le 7 janvier 1847, à Marie-Félicie Exelmans (1827-1855), fille du comte Rémy Joseph Isidore et d'Amélie de La Croix de Ravignan (sœur du Père de Ravignan, le célèbre prédicateur), puis en secondes noces, à Lamothe le 7 mai 1867, avec Marie Gabrielle Élisabeth Blanche de Batz d'Aurice (1841-1897), héritière en 1876 du château de Lamothe, fille cadette du vicomte Pierre François Amable et de Marie Foy Nathalie de Sèze.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur, attribution par source
Auteur : Peyruquéou Raymond,
Raymond Peyruquéou (1826 - 1893)

Peintre décorateur né à Tartas le 8 février 1826, fils du charpentier Antoine Peyruquéou (Laurède 1781 - Tartas 1866) et de Jeanne Pejac (1792-1884), et cousin du menuisier ébéniste Pierre Félix Peyruquéou (1847-après 1910). Il s'installa à Saint-Sever comme peintre-vitrier et décorateur et y mourut en 1893. Son fils Raphaël lui succéda à la tête de l'atelier familial.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
décorateur, (?), attribution par analyse stylistique

Le meuble en cèdre et pin (selon l'inventaire de 1906), de style néoroman, est posé sur un degré en bois parqueté et ciré. La face du tombeau d'autel est scandée de quatre colonnettes à chapiteau feuillagé portant trois arcs en plein cintre. La table en bois, au profil en cavet droit, est surmontée d'un gradin droit peu saillant, à ressaut central. Celui-ci supporte un tabernacle encastré dans un second gradin à trois redents. L'armoire eucharistique, architecturée en forme de tour romane, comporte une porte à battant en plein cintre (bois peint faux chêne) inscrite dans une voussure à rouleau sur colonnettes ; aux angles antérieurs de l'armoire, des tourelles rondes en encorbellement ; à l'aplomb de l'armoire, une exposition carrée crénelée. Le bois est entièrement peint en polychromie : ornements rouges, roses, verts et dorés sur fond rouge (panneau de fond de l'autel), bleu roi (structure de l'autel et fût des colonnettes), brique (montants de l'autel), beige rosé (gradins et tabernacle). Le décor de la face latérale gauche du tombeau d'autel, peu visible car du côté du mur gouttereau de la chapelle, est à peine esquissé.

Catégories menuiserie
Structures plan, rectangulaire élévation, droit colonne, 6
Matériaux cèdre, décor en relief, décor rapporté, peint, polychrome, peint faux or
pin
Mesures h : 185.5
la : 201.0
Précision dimensions

Autel : h = 100 ; la = 201 ; pr = 90. Gradin inférieur : h = 15,5. Gradin supérieur : h = 40,5. Tabernacle : h = 70 ; la = 48.

Iconographies MA, croix grecque
ornementation, colonnette, chapiteau, ornement à forme architecturale, faux appareil, tour, fleur de lys, feuille de vigne, rinceau, lambel
Précision représentations

Sur la face du tombeau d'autel, entre les arcs, trois médaillons circulaires avec le monogramme marial MA (au centre) et des croix grecques tréflées et nimbées (sur les côtés) se détachant sur un fond rouge quadrillé à semis de fleurs de lys d'or ; dans les écoinçons des arcs, des rinceaux dorés à feuilles romanes sur fond bleu ; sur les faces latérales du tombeau, quadrillage (à semis de feuilles de vigne, seulement sur le côté droit). Sur le gradin inférieur, bouquets de feuilles romanes disposés en frise ; sur le gradin supérieur, rinceaux à feuilles de vigne et baies. Sur le tabernacle, faux appareil semé de feuilles dentelées, sur lequel se détachent trois médaillons quadrilobés à fond rouge (monogramme MA et feuilles de vigne) ; colonnettes à chevrons dorés sur fond rouge ; tourelles angulaires en encorbellement, avec crénelage et faux appareil semé de lambels dorés ; fausses ferrures dorées peintes sur la porte.

États conservations bon état
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Extrait de l'inventaire du mobilier de l'église en 1890 (extrait du registre paroissial de Lamothe, p. 39 [AP Lamothe])

    "Autels. Les autels ont été complètement renouvelés. Le maître-autel a été donné par la famille de Laborde-Noguez. L'autel avec les garnitures de la Ste Vierge a été donné par la famille de Laborde-Noguez du château de Lamothe. Celui de Ste Quitterie avec les garnitures est un don de la famille de Navailles, du château des Granges."

    _______________________________________________________

Références documentaires

Documents d'archives
  • Monographie paroissiale de Lamothe, par le curé Dulucq (29 août 1887).

    Archives départementales des Landes : 16 J 18
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique (19 février 1906).

    n° 30 Archives départementales des Landes : 70 V 173/7
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe