Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre-ès-Liens

Ensemble de l'ancien autel de saint Joseph (autel, gradin, tabernacle, retable)

Dossier IM40007592 réalisé en 2018
Dénominations autel, gradin d'autel, tabernacle, retable
Appellations de saint Joseph
Aire d'étude et canton Tartas ouest
Adresse Commune : Bégaar
Emplacement dans l'édifice salle paroissiale (en 1990)
Oeuvre disparue

Ce meuble est l'ancien autel dédié à saint Joseph dans le collatéral sud de l'église, où il est mentionné par l'inventaire de mars 1906 ("un vieil autel en bois peint de St Joseph, avec un tabernacle"), mais où l'ancien maître-autel du XVIIe siècle l'a remplacé en 1976. Une photographie de Raymond Labat prise vers 1950 montre l'ensemble encore intact, avec son retable à trois niveaux. Après le remplacement de l'autel, ses différents éléments furent déposés (démontés) à la salle paroissiale de la commune, où ils se trouvaient encore en 1990, date d'un pré-inventaire, mais où ils n'ont pas été retrouvés lors de l'enquête de 2018.

Le tabernacle aux formes chantournées date probablement des dernières décennies du XVIIIe siècle. Le tombeau d'autel galbé - presque identique à un meuble conservé à l'église de Banos près de Saint-Sever - et son gradin semblent homogènes avec l'armoire eucharistique. La structure du retable est copiée sur celle du maître-autel de 1643, mais l'ouvrage n'est sans doute pas antérieur au milieu du XIXe siècle, comme l'autel du collatéral nord, dont le décor rapporté en plâtre doré est identique.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 19e siècle , (?)

Autel tombeau galbé à angles adoucis en quart-de-rond, peint en blanc (structure) et faux marbre rouge et blanc veiné (panneaux), avec filets moulurés et décor dorés à la mixtion ; traverse supérieure moulurée en cavet droit ; panneau frontal en trois planches horizontales, à décor d'apprêt gravé ; table d'assemblage à rive adoucie en quart-de-rond. Gradin droit à tablette saillante. Tabernacle d'élévation galbée en forme d'urne, couronné par une corniche ondulante, peint en blanc (structure) avec rehauts polychromes sur les reliefs (dans la masse sur la porte, rapportés aux angles antérieurs) et dorure à la mixtion sur les moulures et la plupart des reliefs ornementaux.

Retable (structure copiée sur celle du retable du maître-autel) composé d'un large corps central à trois registres (ordonné à l'origine autour d'une niche en plein cintre) et de deux corps latéraux ne comportant qu'un seul registre au-dessus du soubassement. Le registre inférieur est calé par quatre colonnes torses isolées, les deux registres supérieurs du corps central par deux paires de colonnes de hauteur décroissante. Des demi-frontons brisés et échancrés amortissent ces ailes ainsi que le deuxième registre du corps central, un fronton segmentaire écrasé couronne l'attique. Le décor est presque entièrement peint, à l'exception de quelques éléments en bas relief rapporté sur les cinq frontons et sur les socles des colonnes du registre inférieur.

Catégories menuiserie, sculpture
Structures élévation, chantourné plan, rectangulaire colonne, 12
Matériaux chêne, mouluré, décor en haut relief, décor rapporté, décor en bas relief, décor dans la masse, doré à la feuille d'or à l'eau, avec assiette, peint, polychrome, faux marbre
Mesures h : 100.0
la : 220.0
h : 65.0
h : 500.0
Iconographies symbole, Coeur Sacré de Jésus, Pélican mystique
ornementation, angelot, cercle, ruban, guirlande, blé, raisin, feuille, coeur, rinceau, palmette
Précision représentations

Au centre de la face du tombeau d'autel, un cœur sacré dans un cercle suspendu à un nœud de ruban, autour duquel s'enroulent des guirlandes de feuilles. Sur la porte du tabernacle, le pélican mystique nourrissant ses petits de ses entrailles ; au-dessus de la porte, des épis de blé et des grappes de raisin noués par un nœud de ruban tréflé ; aux angles antérieurs de l'armoire, des feuilles d'acanthe surmontées d'un angelot en haut relief.

Le décor peint du retable comporte un faux marbre veiné sur le soubassement, des panneaux rectangulaires verticaux à motifs végétaux en trompe-l'œil sur les corps latéraux, un semis de fleurettes sur la contretable (autour de la niche centrale) et l’inscription "ITE AD JOSEPH" sur le panneau d'attique. Le décor en relief rapporté des frontons du registre inférieur, de style Empire, consiste en têtes d'angelots surmontées de palmettes romaines et entourées de rinceaux fleuronnés ; le fronton sommital est orné d'un cœur entre des rinceaux.

Ensemble repéré (déposé) en 1990, disparu depuis lors.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 7 mars 1906.

    n° 80 Archives départementales des Landes : 70 V 37/6
Documents figurés
  • Autel et gradin. Diapositive, 1990.

  • Tabernacle. Diapositive, 1990.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 288
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe